Privé notamment de son capitaine Amadou Onana et son buteur Loïs Openda, tous les deux appelés chez les A, Mathijssen a aligné une équipe remodelée face à l'Écosse. "C'était un match difficile dans des conditions difficiles. Beaucoup de joueurs ont fait leurs débuts et d'autres ont reçu plus de temps de jeu. Cependant, je suis un peu déçu du contenu, je pense que nous aurions pu faire mieux en tant qu'équipe", a analysé Mathijssen. Les Diablotins ont donc bouclé leur campagne invaincus, validant leur ticket pour l'Euro 2023 prévu du 9 juin au 2 juillet en Roumanie et en Géorgie. "Si vous m'aviez dit avant le début de la campagne que l'on se qualifierait avec un bilan de 20 points sur 24 et en étant invaincu, j'aurais signé des deux mains", a souri le sélectionneur. "La plupart des joueurs se connaissaient depuis les U19 et j'ai vu un groupe qui en voulait et qui a une certaine grinta, ce qui n'est pas toujours facile à avoir." (Belga)

Privé notamment de son capitaine Amadou Onana et son buteur Loïs Openda, tous les deux appelés chez les A, Mathijssen a aligné une équipe remodelée face à l'Écosse. "C'était un match difficile dans des conditions difficiles. Beaucoup de joueurs ont fait leurs débuts et d'autres ont reçu plus de temps de jeu. Cependant, je suis un peu déçu du contenu, je pense que nous aurions pu faire mieux en tant qu'équipe", a analysé Mathijssen. Les Diablotins ont donc bouclé leur campagne invaincus, validant leur ticket pour l'Euro 2023 prévu du 9 juin au 2 juillet en Roumanie et en Géorgie. "Si vous m'aviez dit avant le début de la campagne que l'on se qualifierait avec un bilan de 20 points sur 24 et en étant invaincu, j'aurais signé des deux mains", a souri le sélectionneur. "La plupart des joueurs se connaissaient depuis les U19 et j'ai vu un groupe qui en voulait et qui a une certaine grinta, ce qui n'est pas toujours facile à avoir." (Belga)