Seule Julie Allemand manquait en effet à l'appel, alors que Kyara Linskens revenait dans la journée après avoir joué avec son club d'Enisey dimanche à Koursk en championnat de Russie. La meneuse liégeoise est elle à San Antonio avec son équipe de LDCL ASVEL Lyon pour le retrait du maillot de son président, Tony Parker à San Antonio Spurs lundi soir. Elle rejoindra le groupe mercredi. Le sélectionneur national doit aussi surveiller les entorses récentes de Jana Raman (Valence) et Antonia Delaere (Nantes). Les deux joueuses se sont cependant entraînées normalement lundi au même titre qu'Ann Wauters. L'intérieure flandrienne a posté lundi son envie de poursuivre sa carrière jusqu'aux JO de Tokyo en 2020. "Cher basketball, comme dans une relation, on pourrait dire qu'on a fait un break. Tu ne m'as pas fait sentir que j'étais sur la fin. Mais j'ai appris de mes erreurs", a écrit Ann Wauters, 37 ans, qui veut cette fois privilégier l'entraînement pour renforcer son genou, ayant repris trop tôt il y a deux ans lors de sa première opération. Elle s'entraîne de temps en temps avec Namur et Philip Mestdagh et demande qu'on lui laisse "encore une chance de briller. "Let's dance one more time", a conclu Ann Wauters, sans club depuis 2017. Emma Meesseman (Ekaterinbourg) et Kim Mestdagh (Charleville-Mézières), les championnes WNBA avec Washington Mystics, sont les autres figures de proue de l'équipe belge qui accueille les jeunes Billie Massey (Wavre Ste-Catherine) et Emmeline Leblon (Liège Panthers) pour cette courte campagne. Habituée de la sélection, Julie Vanloo n'a pas été appelée, jouant en Australie cette saison, à Townsville, aux Antipodes. La Belgique a aussi de plus en plus à l'esprit son tournoi de qualification olympique en février en vue de Tokyo 2020. La fédération belge s'est posée candidate pour organiser l'un des quatre groupes, à Ostende. Verdict le 20 novembre et tirage au sort le 27 novembre avec, outre les six pays européens qualifiés - l'Espagne, la France, la Serbie, la Grande-Bretagne, la Belgique et la Suède - les dix autres pays - dont les Etats-Unis et le Japon - issus des tournois pré-qualificatifs continentaux de ce mois de novembre. L'Euro 2021 aura lieu en juin en France (Lyon) et en Espagne (Valence). Les deux autres fenêtres de qualifications se situent en novembre 2020 et février 2021. (Belga)