Dans le groupe B, l'Ukraine, qui n'avait besoin que d'un point, n'a pas manqué sa balle de qualification face au Portugal. Dès la 6e minute, le Gantois Roman Yaremchuk était à l'affût pour pousser dans le but une tête de Kryvtsov repoussée par Rui Patricio. Yarmolenko était ensuite à la réception d'un centre de la gauche de Mykolenko (27e). En seconde période, Ronaldo marquait le 700e but de sa carrière et relançait le suspense sur penalty, sifflé pour une main de Stepanenko, qui écopait d'une deuxième carte jaune et laissait l'Ukraine à dix (72e). Les Ukrainiens tenaient bon et validaient leur ticket pour une troisième phase finale consécutive, après 2012 et 2016. Les deux précédentes expériences de l'Ukraine se sont soldées par des éliminations en phase de groupes. Avec 19 points, l'Ukraine est assurée de la première place. Le Portugal est deuxième avec 11 points. Le champion d'Europe en titre voit la Serbie (10) revenir dans son sillage. Les Serbes se sont imposés 1-2 en Lituanie grâce à un doublé de l'ancien Anderlechtois Aleksandar Mitrovic (49e et 53e). Kazlauskas a réduit l'écart (79e). Le Luxembourg (4 points) et la Lituanie (1) ferment la marche dans ce groupe. Dans le groupe H, la France et la Turquie se sont quittées sur un partage 1-1. Encore une fois, Olivier Giroud, d'une tête rageuse, débloquait la situation pour les Bleus (76e). La joie française était de courte durée car Kaan Ayhan, également de la tête, remettait les deux équipes à égalité (82e). Les deux équipes se partagent la première place avec 19 points et sont près du but. Mais l'Islande, victorieuse 2-0 face à Andorre, n'a pas dit son dernier mot avec 15 points. Turquie/Islande est au programme de la prochaine journée. L'Albanie s'est imposée 0-4 en Moldavie et est 4e avec 12 points. Andorre et la Moldavie comptent 3 points. Dans le groupe A, l'Angleterre s'est promenée en Bulgarie (0-6). Rashford a donné l'avantage aux 'Three Lions' d'une frappe enroulée au terme d'une action individuelle (7e). Barkley a ensuite réalisé un doublé. A la conclusion d'un beau mouvement collectif d'abord (20e). Sur une tête après un centre de Kane ensuite (32e). Kane se mettait une nouvelle fois dans la peau du passeur décisif juste avant la pause, pour Sterling cette fois (45e+3). La scène se répétait en seconde période: passe de Kane et but de Sterling (69e). Kane ajoutait son nom au marquoir en fin de rencontre (85e) La rencontre a été interrompue à deux reprises, à la 28e et à la 43e, en raison du comportement des supporters bulgares, une frange du public présent s'en prenant verbalement aux joueurs noirs de l'équipe d'Angleterre: le défenseur Tyrone Mings et les attaquants Marcus Rashford et Raheem Sterling. Dans le même temps, le Kosovo dominait le Monténégro 2-0 grâce à Rrahmani (10e) et Muriqi (35e). L'Angleterre (15 points) est en ballotage très favorable. La République tchèque (12 points) et le Kosovo (11 points) s'affronteront le 14 novembre dans un match qui peut être décisif. Avec 3 points chacun, le Monténégro et la Bulgarie ne peuvent plus rien espérer. (Belga)