Une défaite honorable de 9 unités face aux championnes du monde et championnes olympiques. La Belgique a tenu en effet la distance avec Emma Meesseman (en double-double 15 points et 10 rebonds, 5 assists), Hind Ben Abdelkader (17 pts), Julie Allemand (6pts, 6 assists), Kyara Linskens (9 pts, 6 rebonds), Billie Massey (8 pts, 8 rebonds) et la jeune Maxuella Lisowa (9 pts). Les joueuses de Valery Demory qui avait choisi de largement faire tourner son effectif, ont eu plus de mal dans les rotations là où les Etats-Unis pouvaient maintenir leur rythme avec les joueuses du banc. Menées 44-63 à la demi-heure, les Belgian Cats ont mis un point d'honneur à revenir au coup de sifflet final. La Belgique, victorieuse de Porto-Rico jeudi (98-65), devra encore attendre avant de valider son ticket pour la Coupe du monde en Australie du 22 septembre au 1er octobre prochain à Sydney. Samedi, les Belgian Cats rejoignent la Républicaine dominicaine où elles joueront leur 3e et dernier match de poule contre la Russie dimanche (21h30) à Saint-Domingue. Interdites d'entrée sur le sol américain en raison de problèmes de visa et de non-reconnaissance du vaccin Spoutnik, les Russes ont vu leur deux rencontres contre la Belgique dimanche et contre Porto Rico mardi délocalisées par la FIBA, la fédération internationale de basket, en République dominicaine. Les deux meilleures équipes de la poule avec les Etats-Unis, déjà qualifiés grâce à leur titre olympique à Tokyo cet été, se qualifient pour la phase finale en Australie. (Belga)

Une défaite honorable de 9 unités face aux championnes du monde et championnes olympiques. La Belgique a tenu en effet la distance avec Emma Meesseman (en double-double 15 points et 10 rebonds, 5 assists), Hind Ben Abdelkader (17 pts), Julie Allemand (6pts, 6 assists), Kyara Linskens (9 pts, 6 rebonds), Billie Massey (8 pts, 8 rebonds) et la jeune Maxuella Lisowa (9 pts). Les joueuses de Valery Demory qui avait choisi de largement faire tourner son effectif, ont eu plus de mal dans les rotations là où les Etats-Unis pouvaient maintenir leur rythme avec les joueuses du banc. Menées 44-63 à la demi-heure, les Belgian Cats ont mis un point d'honneur à revenir au coup de sifflet final. La Belgique, victorieuse de Porto-Rico jeudi (98-65), devra encore attendre avant de valider son ticket pour la Coupe du monde en Australie du 22 septembre au 1er octobre prochain à Sydney. Samedi, les Belgian Cats rejoignent la Républicaine dominicaine où elles joueront leur 3e et dernier match de poule contre la Russie dimanche (21h30) à Saint-Domingue. Interdites d'entrée sur le sol américain en raison de problèmes de visa et de non-reconnaissance du vaccin Spoutnik, les Russes ont vu leur deux rencontres contre la Belgique dimanche et contre Porto Rico mardi délocalisées par la FIBA, la fédération internationale de basket, en République dominicaine. Les deux meilleures équipes de la poule avec les Etats-Unis, déjà qualifiés grâce à leur titre olympique à Tokyo cet été, se qualifient pour la phase finale en Australie. (Belga)