Dans un communiqué publié vendredi, Qhubeka a confirmé avoir mis fin à ses espoirs de figurer parmi les équipes du WorldTour pour l'année 2022. Son dossier n'a pas reçu l'aval de l'UCI et l'équipe cesse à ce niveau au 31 décembre. Les coureurs avaient déjà été mis au parfum et priés de se chercher une nouvelle équipe. Côté belge, Victor Campenaerts retourne ainsi chez Lotto Soudal. Jeudi, les responsables ont averti leurs employés que l'équipe continuerait à l'échelon continental, basée en Italie, avec l'espoir de retourner à terme au sein de l'élite du cyclisme professionnel. Qhubeka, créée en 2008, a participé à six reprises au Tour de France et a gagné sept étapes, dont quatre pour le Britannique Mark Cavendish. Le groupe sud-africain était présent au plus haut échelon mondial depuis 2016 et comptait cette année 27 coureurs dans son effectif. (Belga)

Dans un communiqué publié vendredi, Qhubeka a confirmé avoir mis fin à ses espoirs de figurer parmi les équipes du WorldTour pour l'année 2022. Son dossier n'a pas reçu l'aval de l'UCI et l'équipe cesse à ce niveau au 31 décembre. Les coureurs avaient déjà été mis au parfum et priés de se chercher une nouvelle équipe. Côté belge, Victor Campenaerts retourne ainsi chez Lotto Soudal. Jeudi, les responsables ont averti leurs employés que l'équipe continuerait à l'échelon continental, basée en Italie, avec l'espoir de retourner à terme au sein de l'élite du cyclisme professionnel. Qhubeka, créée en 2008, a participé à six reprises au Tour de France et a gagné sept étapes, dont quatre pour le Britannique Mark Cavendish. Le groupe sud-africain était présent au plus haut échelon mondial depuis 2016 et comptait cette année 27 coureurs dans son effectif. (Belga)