Le stade Al-Rayyan, le troisième stade flambant neuf à être achevé avant 2022, accueillera la finale de l'Emir Cup, une compétition locale, le 18 décembre en présence d'environ 20.000 spectateurs, soit la moitié de sa capacité. "Toute personne qui entre dans le stade doit montrer soit un test Covid-19 négatif, soit un test d'anticorps Covid-19 positif", a déclaré Abdelwahab al-Mousleh, le responsable-adjoint pour la santé au Qatar, dans un communiqué de la Fédération (QFA). "Environ 50% des places disponibles seront attribuées à des personnes ayant déjà contracté le virus", a-t-il ajouté. Les fans devront se soumettre à des tests dans l'un des trois endroits où leur demande de billet sera liée à leur carte d'identité nationale et à leur numéro de téléphone. Ils pourront ensuite recevoir un billet non transférable une fois qu'ils auront reçu le résultat du test. Une fois à l'intérieur, ils devront porter un masque, montrer leur application de traçage et rester à leur siège. Le Qatar a officiellement enregistré plus de 140.000 cas de contamination au Covid-19, dont 239 décès. La finale de l'Emir Cup verra le favori Al-Sadd, entraîné par la légende espagnole Xavi Hernandez, affronter Al-Arabi. Le stade Al-Rayyan, situé à 24 kilomètres à l'ouest de la capitale Doha, accueillera sept matches durant la prochaine Coupe du monde. Deux autres stades prévus pour le Mondial-2022, Al-Janoub et Education City, ont déjà été achevés, ainsi que celui de Khalifa qui a été rénové. Après l'ouverture de l'enceinte d'Al-Rayyan, il ne reste plus que les stades Lusail, Al-Bayt, Ras Abu Aboud et Thumama à terminer. Le directeur général de la Coupe du monde 2022, Nasser al-Khater, a récemment déclaré que tous les stades devraient être terminés d'ici fin 2021 ou début 2022. (Belga)

Le stade Al-Rayyan, le troisième stade flambant neuf à être achevé avant 2022, accueillera la finale de l'Emir Cup, une compétition locale, le 18 décembre en présence d'environ 20.000 spectateurs, soit la moitié de sa capacité. "Toute personne qui entre dans le stade doit montrer soit un test Covid-19 négatif, soit un test d'anticorps Covid-19 positif", a déclaré Abdelwahab al-Mousleh, le responsable-adjoint pour la santé au Qatar, dans un communiqué de la Fédération (QFA). "Environ 50% des places disponibles seront attribuées à des personnes ayant déjà contracté le virus", a-t-il ajouté. Les fans devront se soumettre à des tests dans l'un des trois endroits où leur demande de billet sera liée à leur carte d'identité nationale et à leur numéro de téléphone. Ils pourront ensuite recevoir un billet non transférable une fois qu'ils auront reçu le résultat du test. Une fois à l'intérieur, ils devront porter un masque, montrer leur application de traçage et rester à leur siège. Le Qatar a officiellement enregistré plus de 140.000 cas de contamination au Covid-19, dont 239 décès. La finale de l'Emir Cup verra le favori Al-Sadd, entraîné par la légende espagnole Xavi Hernandez, affronter Al-Arabi. Le stade Al-Rayyan, situé à 24 kilomètres à l'ouest de la capitale Doha, accueillera sept matches durant la prochaine Coupe du monde. Deux autres stades prévus pour le Mondial-2022, Al-Janoub et Education City, ont déjà été achevés, ainsi que celui de Khalifa qui a été rénové. Après l'ouverture de l'enceinte d'Al-Rayyan, il ne reste plus que les stades Lusail, Al-Bayt, Ras Abu Aboud et Thumama à terminer. Le directeur général de la Coupe du monde 2022, Nasser al-Khater, a récemment déclaré que tous les stades devraient être terminés d'ici fin 2021 ou début 2022. (Belga)