En début de seconde période, le portier louvaniste Kawin Thamsatchanan a été la cible de deux bouteilles jetées par des fans malinois. La rencontre a ainsi été arrêtée pendant dix minutes. "Nous n'acceptons par le comportement des individus", a déclaré l'actionnaire principal du 'Malinwa' Olivier Somers. "Il va sans dire que jeter des objets n'appartient pas à un match de football. Cela nuit également à l'image de notre club et à celle de tous les supporters. Nous sommes maintenant vus négativement dans les journaux alors que plus de 1.400 fans ont supporté magnifiquement l'équipe." Malines a souligné qu'il fera tout pour identifier les deux lanceurs et leur demander de payer les dégâts. Le club leur imposera en tout cas une interdiction de stade. "Enfin, nous voulons remercier une nouvelle fois nos milliers d'autres partisans pour la bonne ambiance et leur soutien, ce qui doit également être dit." L'entraîneur malinois Dennis van Wijk allait également dans le même sens. "Ces lancers furent une erreur complète", a déclaré le Néerlandais. "J'espère que les individus seront identifiés et mis à part. Mais je suis vraiment fier des autres supporters. Ils agissent toujours positivement: ils sont derrière l'équipe, ils viennent ici par milliers après avoir été rétrogradés et ils seront encore 14.000 dans notre stade dans deux semaines." (Belga)

En début de seconde période, le portier louvaniste Kawin Thamsatchanan a été la cible de deux bouteilles jetées par des fans malinois. La rencontre a ainsi été arrêtée pendant dix minutes. "Nous n'acceptons par le comportement des individus", a déclaré l'actionnaire principal du 'Malinwa' Olivier Somers. "Il va sans dire que jeter des objets n'appartient pas à un match de football. Cela nuit également à l'image de notre club et à celle de tous les supporters. Nous sommes maintenant vus négativement dans les journaux alors que plus de 1.400 fans ont supporté magnifiquement l'équipe." Malines a souligné qu'il fera tout pour identifier les deux lanceurs et leur demander de payer les dégâts. Le club leur imposera en tout cas une interdiction de stade. "Enfin, nous voulons remercier une nouvelle fois nos milliers d'autres partisans pour la bonne ambiance et leur soutien, ce qui doit également être dit." L'entraîneur malinois Dennis van Wijk allait également dans le même sens. "Ces lancers furent une erreur complète", a déclaré le Néerlandais. "J'espère que les individus seront identifiés et mis à part. Mais je suis vraiment fier des autres supporters. Ils agissent toujours positivement: ils sont derrière l'équipe, ils viennent ici par milliers après avoir été rétrogradés et ils seront encore 14.000 dans notre stade dans deux semaines." (Belga)