Le procureur fédéral Gilles Blondeau avait demandé une amende effective de 2.500 euros pour les chants "Les Wallons, c'est du caca". Les 'Tricolores' avaient invoqué le fait que ces chants n'avaient duré que très peu de temps mais la Commission des litiges a estimé qu'il fallait tout de même punir le club. D'où cette sanction alternative imposée à partir du 7 décembre lors du match face à Roulers. Les messages devront être diffusés avant le début de chaque match et pendant la pause. (Belga)