Le Beerschot, qui manque une 5e promotion consécutive, jouera quant à lui les playoffs 2 rejoignant Oud-Heverlee Louvain, le Lierse et neuf formations de D1A. Vainqueurs de la deuxième tranche ainsi que de la saison régulière, les Brugeois ont tout de suite montré qu'ils étaient l'équipe la plus en forme du moment. Les Groen en Zwart ont logiquement pris le jeu à leur compte dès les premières minutes. Une possession de balle et une envie qui ont été récompensées aux alentours de la demi-heure de jeu. Une passe lumineuse d'Irvin Cardona a alors libéré Xavier Mercier dans le rectangle. Celui-ci a gardé son sang froid et placé dans le dos de Romo du plat du pied (31e). Dans un temps fort, les Brugeois ont insisté et logiquement doublé leur avance grâce au Brésilien Crysan dont la frappe croisée n'a laissé aucune chance à Romo (36e). Sous les yeux du coach de l'AS Monaco Leonardo Jardim (le Cercle est un club satellite de Monaco, ndlr), le Cercle a bien débuté la deuxième période comme en témoignent les occasions créées par Tormin (55e) et Cardona (67e et 67e). Beerschot Wilrijk, qui s'est créé une première occasion à la 63e avec une tête de van den Berghe, a inévitablement réagi en jouant plus haut dans les vingt dernières minutes. Tom Van Hyfte a alors lancé un premier avertissement à Nardi d'une demi-volée bien placée (82e). L'Anversois est ensuite parvenu à faire trembler les filets d'une tête puissante sur un centre magnifique de François (84e). Momentanément qualifié, Beerschot Wilrijk s'est recroquevillé dans sa moitié de terrain et a fini par concédér un penalty suite à une faute de Swinkels sur Cardona (88e). C'est d'ailleurs le Français qui a pris ses responsabilités en transformant le penalty de la promotion à la 90e minute. Beerschot Wilrijk avait annoncé qu'il jouerait ce match retour en déposant ses réserves suite à la décision de la Commission des litiges d'appel de l'Union Belge de maintenir la suspension du milieu de terrain anversois Alexander Maes pour cette rencontre. (Belga)

Le Beerschot, qui manque une 5e promotion consécutive, jouera quant à lui les playoffs 2 rejoignant Oud-Heverlee Louvain, le Lierse et neuf formations de D1A. Vainqueurs de la deuxième tranche ainsi que de la saison régulière, les Brugeois ont tout de suite montré qu'ils étaient l'équipe la plus en forme du moment. Les Groen en Zwart ont logiquement pris le jeu à leur compte dès les premières minutes. Une possession de balle et une envie qui ont été récompensées aux alentours de la demi-heure de jeu. Une passe lumineuse d'Irvin Cardona a alors libéré Xavier Mercier dans le rectangle. Celui-ci a gardé son sang froid et placé dans le dos de Romo du plat du pied (31e). Dans un temps fort, les Brugeois ont insisté et logiquement doublé leur avance grâce au Brésilien Crysan dont la frappe croisée n'a laissé aucune chance à Romo (36e). Sous les yeux du coach de l'AS Monaco Leonardo Jardim (le Cercle est un club satellite de Monaco, ndlr), le Cercle a bien débuté la deuxième période comme en témoignent les occasions créées par Tormin (55e) et Cardona (67e et 67e). Beerschot Wilrijk, qui s'est créé une première occasion à la 63e avec une tête de van den Berghe, a inévitablement réagi en jouant plus haut dans les vingt dernières minutes. Tom Van Hyfte a alors lancé un premier avertissement à Nardi d'une demi-volée bien placée (82e). L'Anversois est ensuite parvenu à faire trembler les filets d'une tête puissante sur un centre magnifique de François (84e). Momentanément qualifié, Beerschot Wilrijk s'est recroquevillé dans sa moitié de terrain et a fini par concédér un penalty suite à une faute de Swinkels sur Cardona (88e). C'est d'ailleurs le Français qui a pris ses responsabilités en transformant le penalty de la promotion à la 90e minute. Beerschot Wilrijk avait annoncé qu'il jouerait ce match retour en déposant ses réserves suite à la décision de la Commission des litiges d'appel de l'Union Belge de maintenir la suspension du milieu de terrain anversois Alexander Maes pour cette rencontre. (Belga)