Avant l'éclatement de l'épidémie de coronavirus dans notre pays, la Beerschot avait remporté le match aller de cette finale 1-0 face à Oud-Heverlee Louvain. Si le match retour est maintenu au 2 août, les clubs ne sauront dans quelle division ils joueront la saison prochaine qu'une semaine avant le début de celle-ci. "Nous avons toujours demandé au responsable du calendrier compétent d'organiser le deuxième match de la finale le plus tôt possible afin d'éviter d'influencer la compétition et de donner aux deux clubs le temps de se préparer correctement pour la saison suivante", déclare le Beerschot sur son site web. "Pour l'instant, nous ne savons pas dans quel championnat nous jouerons et quels revenus nous pouvons espérer. Il est donc difficile d'attirer de nouveaux sponsors et de prendre des décisions stratégiques afin d'avoir une politique financière saine". "En ce sens, l'appel à une gestion financière saine du management de la Pro League est un concept creux. De plus, donner aux deux clubs une seule semaine de préparation pour la nouvelle saison est déraisonnable, indécent et affecte déjà l'intégrité sportive du prochain championnat. Nous n'avons donc certainement pas d'objection à devoir jouer plus tôt". (Belga)

Avant l'éclatement de l'épidémie de coronavirus dans notre pays, la Beerschot avait remporté le match aller de cette finale 1-0 face à Oud-Heverlee Louvain. Si le match retour est maintenu au 2 août, les clubs ne sauront dans quelle division ils joueront la saison prochaine qu'une semaine avant le début de celle-ci. "Nous avons toujours demandé au responsable du calendrier compétent d'organiser le deuxième match de la finale le plus tôt possible afin d'éviter d'influencer la compétition et de donner aux deux clubs le temps de se préparer correctement pour la saison suivante", déclare le Beerschot sur son site web. "Pour l'instant, nous ne savons pas dans quel championnat nous jouerons et quels revenus nous pouvons espérer. Il est donc difficile d'attirer de nouveaux sponsors et de prendre des décisions stratégiques afin d'avoir une politique financière saine". "En ce sens, l'appel à une gestion financière saine du management de la Pro League est un concept creux. De plus, donner aux deux clubs une seule semaine de préparation pour la nouvelle saison est déraisonnable, indécent et affecte déjà l'intégrité sportive du prochain championnat. Nous n'avons donc certainement pas d'objection à devoir jouer plus tôt". (Belga)