Les Etoilés s'étaient vu refuser leur licence, sésame indispensable pour être actif dans le football professionnel belge, à la mi-avril. Le club de John Bico s'était pourvu en appel contre cette décision de la commission des licences devant la CAS. La réunion à ce sujet, avec toutes les parties impliquées, avait débuté lundi à 18h00 pour s'achever peu après minuit. Les parties ont jusque mardi 16h00 pour fournir des documents supplémentaires à la CAS. Elles disposeront ensuite de 24 heures supplémentaires pour formuler d'éventuels commentaires écrits. La Cour se prononcera vendredi au plus tard et prendra encore quelques jours pour motiver sa décision. Si le White Star n'obtient pas sa licence, il pourra en dernier ressort se tourner vers la justice civile. Dans le cas d'un nouvel affront, Eupen, deuxième au classement final de la Proximus League, sera promu. (Belga)

Les Etoilés s'étaient vu refuser leur licence, sésame indispensable pour être actif dans le football professionnel belge, à la mi-avril. Le club de John Bico s'était pourvu en appel contre cette décision de la commission des licences devant la CAS. La réunion à ce sujet, avec toutes les parties impliquées, avait débuté lundi à 18h00 pour s'achever peu après minuit. Les parties ont jusque mardi 16h00 pour fournir des documents supplémentaires à la CAS. Elles disposeront ensuite de 24 heures supplémentaires pour formuler d'éventuels commentaires écrits. La Cour se prononcera vendredi au plus tard et prendra encore quelques jours pour motiver sa décision. Si le White Star n'obtient pas sa licence, il pourra en dernier ressort se tourner vers la justice civile. Dans le cas d'un nouvel affront, Eupen, deuxième au classement final de la Proximus League, sera promu. (Belga)