La Commission des licences de l'URBSFA a infligé à Tubize une interdiction de transferts car le club brabançon n'a pas rempli toutes les conditions lors de l'évaluation intermédiaire. L'examen a révélé une violation de l'article P407.1.6 du règlement fédéral. Le club de D1B ne serait pas en mesure de prouver que les salaires ont été versés aux joueurs, entraîneurs et au personnel et que les cotisations sociales ont été réglées. "L'AFC Tubize n'a pas parfaitement respecté les obligations prévues par la Commission des licences", a reconnu le club dans un communiqué. "Néanmoins, ces obligations seront parfaitement respectées dans un avenir proche afin de lever l'interdiction de transfert pour le mercato hivernal soumise actuellement au club. Cela ne remet, en aucun cas, en cause l'implication totale des actionnaires sud-coréens." (Belga)

La Commission des licences de l'URBSFA a infligé à Tubize une interdiction de transferts car le club brabançon n'a pas rempli toutes les conditions lors de l'évaluation intermédiaire. L'examen a révélé une violation de l'article P407.1.6 du règlement fédéral. Le club de D1B ne serait pas en mesure de prouver que les salaires ont été versés aux joueurs, entraîneurs et au personnel et que les cotisations sociales ont été réglées. "L'AFC Tubize n'a pas parfaitement respecté les obligations prévues par la Commission des licences", a reconnu le club dans un communiqué. "Néanmoins, ces obligations seront parfaitement respectées dans un avenir proche afin de lever l'interdiction de transfert pour le mercato hivernal soumise actuellement au club. Cela ne remet, en aucun cas, en cause l'implication totale des actionnaires sud-coréens." (Belga)