Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux cinq nommés de cette cuvée de février.

Gianni Bruno (Zulte Waregem)

350 minutes - 5 buts

On n'arrête plus Gianni Bruno. En quatre sorties, l'homme fort de la remontada du Essevee a fait trembler les filets cinq fois, en étant systématiquement décisif dans la course aux points de ses couleurs. Qui dit mieux ?

Alessio Castro-Montes (La Gantoise)

254 minutes - 1 passe décisive

Si les spotlights sont souvent rivés sur Tarik Tissoudali, le football de Gand s'anime surtout depuis son couloir droit, arpenté sans relâche par un joueur qui frapperait presque à la porte de Roberto Martinez

Makhtar Gueye (KV Ostende)

338 minutes - 5 buts - 1 passe décisive

S'il a souvent frappé depuis le point de penalty, le colosse de l'attaque des Côtiers est quand même parvenu à faire oublier l'absence de Fashion Salaka, et à peser presque à lui tout seul sur toutes les défenses de l'élite.

Strahinja Pavlovic (Cercle)

270 minutes - 2 clean-sheets

Du haut de ses dix-neuf ans, le géant serbe est immédiatement devenu le patron de la défense d'un Cercle qui avait besoin de fermer sa surface à double tour. Irréprochable derrière, épatant devant, on comprend les dix millions claqués sur lui par Monaco.

Rob Schoofs (Malines)

360 minutes - 1 passe décisive

La clé du jeu séduisant du KaVé, c'est probablement lui. Au sommet de son art, le gaucher fait tourner le milieu de terrain du Malinwa, et ses statistiques seraient probablement bien plus flatteuses si le réalisme de ses attaquants était à la hauteur.

Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux cinq nommés de cette cuvée de février.350 minutes - 5 butsOn n'arrête plus Gianni Bruno. En quatre sorties, l'homme fort de la remontada du Essevee a fait trembler les filets cinq fois, en étant systématiquement décisif dans la course aux points de ses couleurs. Qui dit mieux ?254 minutes - 1 passe décisiveSi les spotlights sont souvent rivés sur Tarik Tissoudali, le football de Gand s'anime surtout depuis son couloir droit, arpenté sans relâche par un joueur qui frapperait presque à la porte de Roberto Martinez338 minutes - 5 buts - 1 passe décisiveS'il a souvent frappé depuis le point de penalty, le colosse de l'attaque des Côtiers est quand même parvenu à faire oublier l'absence de Fashion Salaka, et à peser presque à lui tout seul sur toutes les défenses de l'élite.270 minutes - 2 clean-sheetsDu haut de ses dix-neuf ans, le géant serbe est immédiatement devenu le patron de la défense d'un Cercle qui avait besoin de fermer sa surface à double tour. Irréprochable derrière, épatant devant, on comprend les dix millions claqués sur lui par Monaco.360 minutes - 1 passe décisiveLa clé du jeu séduisant du KaVé, c'est probablement lui. Au sommet de son art, le gaucher fait tourner le milieu de terrain du Malinwa, et ses statistiques seraient probablement bien plus flatteuses si le réalisme de ses attaquants était à la hauteur.