Juillet

Le Club donne le coup d'envoi de la saison le 22 juin, en présentant son sponsor maillot et une app'. Malgré la pandémie, il a écoulé tous ses abonnements, soit 24.000. La seule incertitude concerne les renforts et, surtout, le nombre d'équipes qui évolueront en D1A. Le 6 juillet, le CEO Vincent Mannaert se retire du conseil de la Pro League, excédé.
...

Le Club donne le coup d'envoi de la saison le 22 juin, en présentant son sponsor maillot et une app'. Malgré la pandémie, il a écoulé tous ses abonnements, soit 24.000. La seule incertitude concerne les renforts et, surtout, le nombre d'équipes qui évolueront en D1A. Le 6 juillet, le CEO Vincent Mannaert se retire du conseil de la Pro League, excédé. La couleur du troisième maillot donne une indication sur les transferts: orange. La préparation se déroule à huis clos, mais les supporters peuvent suivre les matches en direct sur les réseaux sociaux, avec les commentaires d'un pro. Éder Balanta signe jusqu'en 2024, Loïs Openda est loué à Vitesse, Kaveh Rezaei retourne à Charleroi, Thibault Vlietinck se rabat sur OHL. Les nouveaux quant à eux se font attendre... Punchline du mois: "Ce complexe d'entraînement est le meilleur de Belgique, mais il devient la norme pour les joueurs. Éclairage au sol, murs remplis de slogans... Je ne dis pas que ça nous vaudra le titre, mais c'est quelque chose de crucial. Je ne veux pas que les joueurs s'énervent à cause d'un couloir sombre juste avant un match." ( Philippe Clement) Joueur du mois: YoussouphBadji (19 ans). Ni Michael Krmencik, qui a perdu sept kilos, ni David Okereke, qui entame la saison avec la même coiffure que la précédente, mais pas le même numéro, passant du 14 au 21, toujours par superstition, n'impressionne. Contrairement à l'ado sénégalais. 1er août, finale de la Coupe, soit le premier match depuis l'interruption de la compétition le 13 mars. Elle se joue dans un stade vide. Une étude allemande révèle que les joueurs créatifs sont les plus influencés par l'absence de public. De fait, le Club ne brille pas. Ricca, Mechele, Balanta et Dennis souffrent de crampes tandis que Mata, Deli et Diatta sont blessés. Une semaine plus tard, le Club entame sa saison contre Charleroi. Il affiche un budget-record pour la Belgique: nonante millions. Charleroi et le Beerschot s'imposent à Bruges, suite à une faute de Mechele et une de Diatta. Le titre est-il un boulet pour le Club? Happel a réussi le doublé en 1977 et 1978, mais neuf autres ont échoué: Canjels, Grijzenhout, Houwaart, Broos, Gerets, Leekens, Sollied, Preud'homme, Leko. À l'issue du match contre le Beerschot, Mannaert va faire la leçon aux joueurs dans le vestiaire. Le Club s'impose ensuite 1-2 à Genk. Les bonnes nouvelles du mois? La prolongation de Thomas Van den Keybus (2023), les premiers pas du Club NXT en D1B et la présentation du nouveau stade sur le site actuel. Bruges espère pouvoir entamer les travaux durant l'été 2021 afin de prendre possession de sa nouvelle arène lors de la saison 2022-2023. Punchline du mois:"Le soldat, la machine. C'est comme ça qu'on m'appelle. Tout Brugeois doit être un battant. On va au front pour tuer. On ne caresse pas son ennemi. Même quand je connais mon adversaire, je ne lui dis pas bonjour. Tout au plus a-t-il droit à un signe de tête." ( Clinton Mata) Résultats du mois: 6 sur 12, défaite en Coupe contre l'Antwerp (0-1) Joueur du mois: KrépinDiatta (21 ans), de loin le meilleur homme à Eupen. Le Club se reprend, avec un mois sans défaite. C'est le mois du 100e match de championnat pour Simon Mignolet, du 250e au Club pour Hans Vanaken, de la prolongation de contrat de Clinton Mata (2024), de la première titularisation de la saison pour Odilon Kossounou et enfin celui du retour des supporters: 9.000 fans apprécient les quatre buts marqués contre Waasland-Beveren. Le 0-6 à Zulte fait rêver. Mais toujours pas de renforts. West Ham se manifeste pour Vanaken, mais son offre est trop basse. Le moment-frisson du mois? Le coup d'envoi, donné par Miguel Van Damme lors du derby. Le gardien du Cercle vient d'apprendre que sa leucémie s'est à nouveau manifestée, pour la troisième fois. Punchline du mois:"Je ne supporte pas la défaite. Pas plus que la tricherie. J'ai arrêté le tennis, car on discute sans arrêt pour savoir si la balle est sortie ou pas." ( Charles De Ketelaere) Résultats du mois: 9 sur 9 Joueur du mois: MichaelKrmencik. Un but contre Beveren, deux à Waregem, titulaire dans le derby. Le Club pense ne pas avoir besoin d'un nouvel avant. Le mois des affiches: Anderlecht et le Standard, le Zenit et la Lazio, entre des matches internationaux. Deli et Kossounou affrontent Mechele, Vanaken et Mignolet. Il faut remonter au 6 septembre 2006 pour trouver trace de trois titulaires du Club en Diables rouges. Le début du mois est bon: 3-0 contre Anderlecht. Et Vanaken et Mignolet qui prolongent jusqu'en 2025. À la fin du mercato, le Club loue Noa Lang (Ajax) pour un an, avec option d'achat (six millions). Il réussit ses débuts au Standard. Il remplace Dennis au repos et se distingue sur trois occasions, même s'il ne bat pas Bodart. Las, le Covid frappe. Le public est à nouveau interdit. Le Club estime sa perte à 450.000 euros par match. Trois joueurs sont positifs en début de Champions League: Mignolet, Krmencik et Kossounou, qui écarte Mechele. L'équipe B bat pourtant le Zenit. Après dix journées, on tire une première conclusion: le Club est le plus dangereux avec 167 tirs cadrés. Il en convertit 14%, soit 23 buts. Neuf goals sont marqués au départ de phases arrêtées. Quand Mechele, gravement malade, revient, le 31 octobre, on constate que le Club n'a pas encore gagné à domicile sans ses fans. Punchline du mois:"Je sais que j'ai une certaine aura. On m'aime ou on ne m'aime pas. Suis-je arrogant? C'est comme vous voulez. Je suis moi-même. Je dis ce que je pense." ( Noa Lang) Résultats du mois: 5 sur 12, 4 sur 6 en Ligue des Champions Joueur du mois: Charles De Ketelaere. Il marque le but de la victoire contre le Zenit. Le nul concédé contre Malines laisse des traces. Clement se fâche. Le Club pense-t-il trop à ses matches contre Dortmund? La direction rêve de passer l'hiver en Europe. Il présente deux visages. Il n'est pas convaincant en championnat, mais hyper concentré en Europe. Il n'a pas d'avant qui fasse la différence. Erling Haaland l'a faite: quatre buts en deux matches, deux fois 3-0. Une leçon d'efficacité. La bonne nouvelle? Le Club rejoint la tête du classement, il possède la deuxième attaque après le Beerschot, de même que la troisième défense, avant la trêve internationale. Mais il concède des buts et est encore trop brouillon. Punchline du mois:"Les performers, qui jouent pour le public et jugent les séances moins importantes, souffrent de cette absence. J'ai besoin de spectateurs aussi." ( Ruud Vormer) Résultats du mois: 7 sur 9, 0 sur 6 en Champions League Joueur du mois: Emmanuel Dennis, qui se montre égoïste contre Dortmund à domicile. Avant le retour, il veut changer de bus. Nouvel incident européen, après l'épisode Diagne à Paris un an plus tôt. Il est écarté, présente ses excuses et est réintégré. Il délivre un assist contre le Zenit, avant de partir, direction Cologne. Quatre sur six, encore, contre le Zenit et la Lazio: sans le montant romain, le Club était qualifié pour le tour suivant de la Ligue des Champions. La défaite contre Gand, le 20 décembre, est déjà la troisième de cette étrange saison. Le Club est champion d'automne avec cinq points d'avance sur Genk, qui a un match de retard, mais on a joué la 18e journée avant la 17e et donc, les Limbourgeois ont un point d'avance. Vous suivez toujours? Le champion n'a pas gagné la moitié des points contre ses rivaux directs. Il a besoin d'un buteur. Bas Dost débarque. Stefano Denswil revient. En janvier, Tahith Chong suit. La colonie néerlandaise s'agrandit. Hans Vanaken pète les plombs à Eupen, est exclu et suspendu pour quatre matches, réduits à trois. Punchline du mois:"Je vais péter le feu." ( Bas Dost) Résultats du mois: 12 sur 15, 4 sur 6 en Champions League Joueur du mois: Simon Mignolet. Cinq clean sheets d'affilée en JPL, avant que Ricca ne marque contre son camp face à Gand. Qu'importe, Big Sim' est en forme. Le Club s'offre de nouveau un mini-stage à Westkapelle. La trêve est trop courte pour poser les jalons des mois à venir. L'année commence par des prix: le Soulier d'Or revient à un ex, Lior Refealov, mais Mignolet est meilleur gardien, Clement meilleur entraîneur, De Ketelaere Espoir de l'année et Vanaken a claqué le but de l'année. Un maillot signé par De Ketelaere est vendu aux enchères pour 4.100 euros. Le maillot de Lang est le deuxième: il en vaut 1.650. Avec Dost, De Ketelaere en 10 et Lang au sommet de sa forme, le Club est performant, en l'absence de Vanaken. Lang déplore le décès de sa grand-mère. Les matches s'accumulent, comme les transferts et les rumeurs. Deli, Dennis, Schrijvers et Diatta s'en vont. L'AS Monaco dépose vingt millions pour le Sénégalais, qui devient le deuxième transfert sortant le plus cher de l'histoire du Club. Qui lève l'option de Lang, transfère Nabil Dirar et Chong. Sobol et Lang signent jusqu'en 2024. Les rivaux du Club trébuchent et il compte quatorze unités d'avance sur l'Antwerp et Genk, après des succès contre le Racing et le Standard. Le reste suit à vingt points, voire plus. Clement est conscient du danger: "J'espère que mes joueurs vont rester concentrés." Punchline du mois:"Je n'ai pas changé depuis l'enfance. Je veillais toujours à instaurer des pauses dans nos jeux. Pour boire, mais aussi pour expliquer à mes copains comment jouer." ( Philippe Clement) Résultats du mois: 18 sur 18 Joueur du mois: Noa Lang. Avec neuf buts et sept assists en 17 matches, il devient intéressant pour son équipe nationale. Le 1er février, Bart Verhaeghe fête ses dix ans de présidence. C'est le mois de tous les succès, en Pro League, en Coupe. Et le début de la fin. Juste avant la double confrontation contre le Dynamo Kiev, le Club est frappé par le corona. Le staff et les joueurs trinquent: Lang, Rits, Vanaken, Denswil, Mitrovic, puis De Ketelaere et Horvath. Rik De Mil et le staff du Club NXT sont appelés en renfort. Un instant d'inattention et Kiev est qualifié. Pour ne rien arranger, Dost se blesse. Le Club annonce son entrée en bourse. Punchline du mois:"Ce fut d'abord beaucoup de sueur puis de la gloire." ( Bart Verhaeghe) Résultats du mois: 6 sur 6, victoires en Coupe contre Olsa Brakel et l'Antwerp, élimination face au Dynamo Kiev. Joueur du mois: Brandon Mechele. Il marque le but de la victoire contre Genk, puis égalise à Kiev. No VAR, no Glory, ou no Double. Le Standard élimine le Club en Coupe. Il n'y a pas de VAR. Le corps arbitral reconnaît que le 1-0 de Muleka n'était pas valable mais le 1-1 d' Okereke devait bien être annulé à cause d'une main de Mignolet. Verboomen refuse l'égalisation puis l'attribue et finit par la refuser. Le Club remporte sa dixième victoire d'affilée contre Zulte Waregem. Il bat Gand et Dost revient. L'accalmie est temporaire. L'entrée en bourse est annulée, le Club est battu par l'Antwerp et Lang se blesse avec les Pays-Bas. Punchline du mois:"Je vis des hauts et des bas. L'équipe m'aide, mais je dois m'habituer au rythme." ( Tahith Chong) Résultats du mois: 7 sur 12, défaite en Coupe au Standard. Joueur du mois: Mats Rits. Avant les premiers matches de qualifications pour le Mondial, la discussion fait rage: qui de Rits, Lokonga ou Heynen comme éventuelle doublure de Witsel? Le médian anderlechtois est préféré mais le chien de garde brugeois a marqué des points. Dernier sprint avant les play-offs, pour conserver l'avance la plus large possible. Le déplacement à Anderlecht est le plus ardu. Le Club domine, ouvre la marque via Lang, mais encaisse deux buts en quatre minutes. Il gagne les autres matches, péniblement, et compte seize points d'avance sur l'Antwerp, 18 sur les Mauves et vingt sur Genk après 34 journées. Philippe Clement, dont le contrat prend fin en 2022, négocie et découvre les réseaux sociaux, ce qui laisse à penser qu'il pourrait s'expatrier. Punchline du mois:"En mars 2020, on se disait que ça irait. Mais non. Nous faisons tous notre boulot mais le dimanche est tristounet." ( Vincent Mannaert, à propos d'une saison sans public) Résultats du mois: 6 sur 9 Joueur du mois: Hans Vanaken. Deux buts, ses premiers depuis janvier. Le Soulier d'Or a connu des moments difficiles mais avril lui rend espoir. Les play-offs sont compliqués. Les contaminations ont laissé des séquelles, il n'y a pas eu de vrai stage hivernal, l'équipe s'est déconcentrée, à cause de sa large avance. Comme trois ans plus tôt sous la direction de Leko, le Club se traîne. Et doit attendre la quatrième journée pour gagner péniblement contre l'Antwerp. Avant la déliverance, au bout du suspense, sur le terrain d'Anderlecht. Punchline du mois:"À quoi on joue? Qu'est-ce qu'on est en train de foutre, putain? Contre ce putain d'Anderlecht! Un peu d'énergie, bon dieu!" ( Ruud Vormer) Résultats du mois: 6 sur 15 Joueur du mois: Charles De Ketelaere. Des buts et des passes décisives importants et surtout un match fantastique sur le terrain d'Anderlecht. Qui permet au Club d'être sacré champion. Prince Charles.