La salle de presse de la Luminus Arena est presque trop étroite pour ces encombrantes caméras qui surplombent les ordinateurs installés face au pupitre. Venus en nombre, les claviers installent en fond sonore un cliquetis qui couvre presque les voix qui résonnent dans les baffles. C'est un peu comme si tout le monde avait voulu voir de ses propres yeux que l'info diffusée quelques heures plus tôt sur les réseaux par le champion en titre était bien réelle.
...