Roglic, 28 ans, a signé le temps de 24:46.41 et devancé son compatriote Jan Tratnik (CCC) de 27.08 secondes et le Tchèque Josef Cerny (Elkov-Author) de 35.87. Au général, il termine avec une marge de 1:50 sur le Colombien Rigoberto Uran (EF Education First) et 2:14 sur son compatriote Matej Mohoric (Bahrain Merida). Le Slovène, ancien sauteur à ski et en pleine préparation pour la prochaine Grande Boucle, a enregistré les 20e et 21 succès de sa carrière, lui qui avait déjà remporté le Tour de son pays natal en 2015. Depuis lors, il a, entre autres, levé les bras sur une étape du Tour d'Italie (2016) et du Tour de France (2017), inscrivant aussi son nom au palmarès du Tour de Romandie (2017). En 2017, la victoire était revenue au Polonais Rafal Majka (BORA-hansgrohe), 6e du général cette année. (Belga)

Roglic, 28 ans, a signé le temps de 24:46.41 et devancé son compatriote Jan Tratnik (CCC) de 27.08 secondes et le Tchèque Josef Cerny (Elkov-Author) de 35.87. Au général, il termine avec une marge de 1:50 sur le Colombien Rigoberto Uran (EF Education First) et 2:14 sur son compatriote Matej Mohoric (Bahrain Merida). Le Slovène, ancien sauteur à ski et en pleine préparation pour la prochaine Grande Boucle, a enregistré les 20e et 21 succès de sa carrière, lui qui avait déjà remporté le Tour de son pays natal en 2015. Depuis lors, il a, entre autres, levé les bras sur une étape du Tour d'Italie (2016) et du Tour de France (2017), inscrivant aussi son nom au palmarès du Tour de Romandie (2017). En 2017, la victoire était revenue au Polonais Rafal Majka (BORA-hansgrohe), 6e du général cette année. (Belga)