"Je ne serai pas l'entraîneur du FC Barcelone la saison prochaine. C'est une décision bien soupesée, méditée", a dit le technicien espagnol, âgé de 46 ans, lors de sa conférence de presse après la victoire du Barça contre Gijon (6-1). "La raison, c'est la manière dont je vis cette profession. Cela signifie pour moi très peu d'heures de repos et de déconnexion", a ajouté Luis Enrique, vainqueur de huit titres sur dix possibles en deux saisons et demie avec le Barça. Cette annonce vient mettre un terme à plusieurs mois d'incertitude autour de l'avenir du technicien asturien, qui avait jusque-là refusé de se prononcer sur une éventuelle prolongation de contrat. Mais sa décision a peut-être été influencée par la déroute subie mi-février en huitièmes de finale aller de Ligue des champions à Paris (4-0), qui a fragilisé son statut sur le banc catalan même s'il reste un match retour à disputer mercredi prochain. "Il nous reste trois mois passionnants", a d'ailleurs souligné Luis Enrique mercredi. "Nous sommes dans une situation difficile, en particulier dans une des trois compétitions (la C1, NDLR), mais avec l'aide de tout le monde et si les astres s'alignent, nous allons renverser la situation au match retour. Mon engagement sera total pendant ces trois mois", a promis le technicien, qui a communiqué sa décision à ses joueurs à la fin du match de Championnat d'Espagne contre Gijon. (Belga)

"Je ne serai pas l'entraîneur du FC Barcelone la saison prochaine. C'est une décision bien soupesée, méditée", a dit le technicien espagnol, âgé de 46 ans, lors de sa conférence de presse après la victoire du Barça contre Gijon (6-1). "La raison, c'est la manière dont je vis cette profession. Cela signifie pour moi très peu d'heures de repos et de déconnexion", a ajouté Luis Enrique, vainqueur de huit titres sur dix possibles en deux saisons et demie avec le Barça. Cette annonce vient mettre un terme à plusieurs mois d'incertitude autour de l'avenir du technicien asturien, qui avait jusque-là refusé de se prononcer sur une éventuelle prolongation de contrat. Mais sa décision a peut-être été influencée par la déroute subie mi-février en huitièmes de finale aller de Ligue des champions à Paris (4-0), qui a fragilisé son statut sur le banc catalan même s'il reste un match retour à disputer mercredi prochain. "Il nous reste trois mois passionnants", a d'ailleurs souligné Luis Enrique mercredi. "Nous sommes dans une situation difficile, en particulier dans une des trois compétitions (la C1, NDLR), mais avec l'aide de tout le monde et si les astres s'alignent, nous allons renverser la situation au match retour. Mon engagement sera total pendant ces trois mois", a promis le technicien, qui a communiqué sa décision à ses joueurs à la fin du match de Championnat d'Espagne contre Gijon. (Belga)