Privé de son quadruple Ballon d'Or suspendu, le club merengue était mené 1-2 dans un match haletant après des buts de Carlos Soler (18e) et du Français Geoffrey Kondogbia (77e), arrivé lundi en prêt de l'Inter Milan. Mais Asensio (21 ans), auteur de l'ouverture du score (10e), a sauvé ses partenaires d'un somptueux coup franc direct (83e). Ce match nul ne fait néanmoins pas les affaires du Real (5e, 4 pts), qui se retrouve relégué à deux longueurs derrière un trio de tête à six points composé de la Real Sociedad, du FC Barcelone et de l'étonnant Leganés, tombeur dimanche de l'Espanyol Barcelone (0-1) Ce résultat est un premier coup d'arrêt pour le Real en 2017-2018 après un début de saison rêvé, entre conquête de la Supercoupe d'Europe et double clasico remporté face au Barça en Supercoupe d'Espagne (1-3, 2-0). Certes, cela fait désormais 70 matches officiels consécutifs que le Real marque au moins un but par rencontre. Mais sa marche triomphale s'est heurtée dimanche à une équipe de Valence opportuniste et bien ordonnée. Et l'attaquant français Karim Benzema, qui a raté deux balles de match (88e, 90e+2) en expédiant notamment une tête sur le poteau, pourra s'en vouloir longtemps. (Belga)

Privé de son quadruple Ballon d'Or suspendu, le club merengue était mené 1-2 dans un match haletant après des buts de Carlos Soler (18e) et du Français Geoffrey Kondogbia (77e), arrivé lundi en prêt de l'Inter Milan. Mais Asensio (21 ans), auteur de l'ouverture du score (10e), a sauvé ses partenaires d'un somptueux coup franc direct (83e). Ce match nul ne fait néanmoins pas les affaires du Real (5e, 4 pts), qui se retrouve relégué à deux longueurs derrière un trio de tête à six points composé de la Real Sociedad, du FC Barcelone et de l'étonnant Leganés, tombeur dimanche de l'Espanyol Barcelone (0-1) Ce résultat est un premier coup d'arrêt pour le Real en 2017-2018 après un début de saison rêvé, entre conquête de la Supercoupe d'Europe et double clasico remporté face au Barça en Supercoupe d'Espagne (1-3, 2-0). Certes, cela fait désormais 70 matches officiels consécutifs que le Real marque au moins un but par rencontre. Mais sa marche triomphale s'est heurtée dimanche à une équipe de Valence opportuniste et bien ordonnée. Et l'attaquant français Karim Benzema, qui a raté deux balles de match (88e, 90e+2) en expédiant notamment une tête sur le poteau, pourra s'en vouloir longtemps. (Belga)