Preud'homme avait été renvoyé en tribune pour avoir critiqué l'arbitre qui avait refusé de permettre rapidement le remplacement du joueur Vazquez par Jorgensen. "Si cela s'était produit assez vite, nous aurions gagné le match. Je ne savais pas que cela prenait cinq minutes en Belgique pour effectuer un changement", avait déclaré Preud'homme après le match. L'arbitre Jonathan Lardot était présent mardi. Il a déclaré que le contrôle de l'équipement du joueur n'avait pas eu lieu, parce que le joueur ne s'était pas présenté au 4e arbitre ce qui est contesté par le Club brugeois. Il a précisé dans son rapport que Preud'homme avait eu plusieurs avertissements pour comportement excessif en première période et qu'il avait insulté l'arbitre Lardot dans le tunnel des joueurs après la rencontre.

"Je ne suis pas d'accord", a dit Preud'homme. "Je n'ai pas crié ou insulté dans le tunnel des joueurs. J'ai juste dit que si les changements prenaient autant de temps, alors je comprenais pourquoi le football belge régressait."

Preud'homme estime qu'il a été traité injustement. "Il y a deux poids, deux mesures. Mon club est pénalisé car je suis une figure emblématique, j'ai le sentiment qu'on me cherche. Van den Brom a coaché contre le FC Malinois beaucoup plus vigoureusement que moi au Lierse. J'ai reçu des avertissements en première mi-temps, alors que je restais tranquillement dans les lignes de mon dug-out!"

Le parquet fédéral a maintenu sa proposition de suspension de 2 matchs assortie de 600 euros d'amende. La commission des litiges prendra sa décision mardi soir.

Preud'homme avait été renvoyé en tribune pour avoir critiqué l'arbitre qui avait refusé de permettre rapidement le remplacement du joueur Vazquez par Jorgensen. "Si cela s'était produit assez vite, nous aurions gagné le match. Je ne savais pas que cela prenait cinq minutes en Belgique pour effectuer un changement", avait déclaré Preud'homme après le match. L'arbitre Jonathan Lardot était présent mardi. Il a déclaré que le contrôle de l'équipement du joueur n'avait pas eu lieu, parce que le joueur ne s'était pas présenté au 4e arbitre ce qui est contesté par le Club brugeois. Il a précisé dans son rapport que Preud'homme avait eu plusieurs avertissements pour comportement excessif en première période et qu'il avait insulté l'arbitre Lardot dans le tunnel des joueurs après la rencontre. "Je ne suis pas d'accord", a dit Preud'homme. "Je n'ai pas crié ou insulté dans le tunnel des joueurs. J'ai juste dit que si les changements prenaient autant de temps, alors je comprenais pourquoi le football belge régressait." Preud'homme estime qu'il a été traité injustement. "Il y a deux poids, deux mesures. Mon club est pénalisé car je suis une figure emblématique, j'ai le sentiment qu'on me cherche. Van den Brom a coaché contre le FC Malinois beaucoup plus vigoureusement que moi au Lierse. J'ai reçu des avertissements en première mi-temps, alors que je restais tranquillement dans les lignes de mon dug-out!" Le parquet fédéral a maintenu sa proposition de suspension de 2 matchs assortie de 600 euros d'amende. La commission des litiges prendra sa décision mardi soir.