Auteur d'une seule victoire, à la Flèche de Gooik, en 2017, Kenny Dehaes veut remettre les pendules à l'heure en 2018, au sein de sa nouvelle équipe. "Les contacts avec ma nouvelle formation se sont liés il y a plusieurs mois avec le directeur sportif Frédéric Amorison" a expliqué Kenny Dehaes. "Le dialogue avec le manager Christophe Brandt a été très vite constructif. Je suis très heureux d'avoir intégré cette formation où je retrouve notamment Kevyn Ista que je connais depuis de nombreuses années et qui sera mon poisson-pilote dans les sprints." L'équipe WB-Aqua Protect-Veranclassic disposera d'un deuxième sprinteur, le Français Justin Jules, auteur de 3 succès en 2017. "Justin est un sprinteur différent de moi", a précisé Kenny Dehaes. "Il sera l'homme des sprints dans des courses dures alors que je suis un spécialiste des sprints massifs. Je sais que je suis capable d'accrocher plusieurs victoires dans des courses de classe .1 cette saison. Ce sera mon objectif." (Belga)

Auteur d'une seule victoire, à la Flèche de Gooik, en 2017, Kenny Dehaes veut remettre les pendules à l'heure en 2018, au sein de sa nouvelle équipe. "Les contacts avec ma nouvelle formation se sont liés il y a plusieurs mois avec le directeur sportif Frédéric Amorison" a expliqué Kenny Dehaes. "Le dialogue avec le manager Christophe Brandt a été très vite constructif. Je suis très heureux d'avoir intégré cette formation où je retrouve notamment Kevyn Ista que je connais depuis de nombreuses années et qui sera mon poisson-pilote dans les sprints." L'équipe WB-Aqua Protect-Veranclassic disposera d'un deuxième sprinteur, le Français Justin Jules, auteur de 3 succès en 2017. "Justin est un sprinteur différent de moi", a précisé Kenny Dehaes. "Il sera l'homme des sprints dans des courses dures alors que je suis un spécialiste des sprints massifs. Je sais que je suis capable d'accrocher plusieurs victoires dans des courses de classe .1 cette saison. Ce sera mon objectif." (Belga)