"J'ai eu des contacts avec d'autres équipes mais quand Lotto-Soudal est venu me voir, la décision a été rapidement prise. Il a fallu un peu de temps avant que je trouve ma place au sein de l'équipe mais je m'y sens très bien à l'heure actuelle." Monfort est candidat à une septième participation au Tour de France où Lotto-Soudal semble vouloir tout miser sur André Greipel. "Il est peu probable que j'y participe. L'équipe ne vise pas, avec André, le classement général. Il en est ainsi et je dois m'y résigner. Ne vous méprenez pas, je veux y participer mais je roulerai d'abord au Giro, où j'ai terminé 11e l'année passée. Avec davantage de réussite, je pouvais finir dans le top 10. Pour moi comme pour l'équipe, le Tour d'Italie est aussi très important." L'équipe compte quelques jeunes coureurs prometteurs dans ses rangs. "C'est vrai. J'essaye de les conseiller. Tim Wellens est un vrai talent. A 24 ans, il a déjà gagné de très belles courses. De plus, il va encore progresser, c'est clair. Tiesj Benoot est également un phénomène. Même si j'ai 32 ans, je ne pense pas encore à arrêter. La condition est encore bonne", a conclu Maxime Monfort. (Belga)

"J'ai eu des contacts avec d'autres équipes mais quand Lotto-Soudal est venu me voir, la décision a été rapidement prise. Il a fallu un peu de temps avant que je trouve ma place au sein de l'équipe mais je m'y sens très bien à l'heure actuelle." Monfort est candidat à une septième participation au Tour de France où Lotto-Soudal semble vouloir tout miser sur André Greipel. "Il est peu probable que j'y participe. L'équipe ne vise pas, avec André, le classement général. Il en est ainsi et je dois m'y résigner. Ne vous méprenez pas, je veux y participer mais je roulerai d'abord au Giro, où j'ai terminé 11e l'année passée. Avec davantage de réussite, je pouvais finir dans le top 10. Pour moi comme pour l'équipe, le Tour d'Italie est aussi très important." L'équipe compte quelques jeunes coureurs prometteurs dans ses rangs. "C'est vrai. J'essaye de les conseiller. Tim Wellens est un vrai talent. A 24 ans, il a déjà gagné de très belles courses. De plus, il va encore progresser, c'est clair. Tiesj Benoot est également un phénomène. Même si j'ai 32 ans, je ne pense pas encore à arrêter. La condition est encore bonne", a conclu Maxime Monfort. (Belga)