LES BUTS : 65e Wang 1-0, 92e Blondel 2-0
...

LES BUTS : 65e Kebano 1-0, 70e Dewaest 2-0 LES ZÈBRES : Mandanda ; François, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Kumedor, Ederson ; Milicevic, Kebano, Kaya ; Pollet Il faut attendre près de deux mois pour glaner une première victoire à domicile. Prévu hors du onze de base, Neeskens Kebano s'offre une titularisation improvisée suite à la blessure de Stergos Marinos à l'échauffement, qui fait descendre Guillaume François d'un cran et décale Danijel Milicevic sur le flanc. Le Congolais en profite pour inscrire son premier but en D1 belge. LES BUTS : 48e Pollet 1-0, 58e Kebano 2-0, 73e Gillet 2-1 LES ZÈBRES : Mandanda ; Marinos, Dewaest, Martos, Satli ; Ederson ; François, Kebano, Milicevic, Kaya ; Pollet Les Mauves sont le premier adversaire de prestige que le coach zébré accroche à son tableau de chasse. Avec le seul Ederson devant la défense et un quatuor de milieux offensifs qui désoriente l'organisation bruxelloise, Charleroi s'impose grâce à Kebano et David Pollet, futur anderlechtois.LES BUTS : / LES ZÈBRES : Penneteau ; François, Dewaest, Martos, Willems ; Geraerts, Marcq ; Mata, Kebano, Tainmont ; Fauré La fameuse " affaire des SMS ", où le flirt entre Mazzù et le Standard est révélé au grand public, vient d'éclater dans la presse. En outre, l'équipe sort d'une lourde défaite à Lokeren. Le coach remanie ses troupes, lance Clinton Mata et passe près de surprendre Bruges. L'équipe est remise sur orbite après un départ raté.LES BUTS : 25e Kebano 1-0, 64e Saglik 2-0 LES ZÈBRES : Penneteau ; François, Dewaest, Martos, Willems ; Geraerts, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Coulibaly Ralentis dans leur course au top 6 par le départ de Kebano pour la CAN, les Zèbres soufflent finalement une place en PO1 à Genk, avec la complicité du Standard. Au coup de sifflet final, même les Mouscronnois sont heureux : ils viennent d'assurer leur maintien. La Wallonie a le sourire. LES BUTS : 39e Tainmont 1-0 LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Marcq, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Coulibaly La bête noire de Felice Mazzù s'habille en rouge. Une seule fois, en seize affrontements, le coach des Zèbres est parvenu à battre le grand rival rouche. C'était en play-offs 1, quand une reprise de Tainmont au bout d'un centre de Dieumerci Ndongala éveillait les rêves d'Europe des Carolos. LES BUTS : 10e Pollet 1-0, 35e Gabay 1-1, 47e Kebano 2-1, 68e Pollet 3-1, 88e Stevance 4-1, 93e Kebano 5-1 LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Marcq, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Pollet La première européenne de Felice Mazzù tourne à la correction. Les Israéliens explosent au retour des vestiaires, et Pollet plante un doublé prometteur pour son retour dans le Pays Noir. Autre héros du jour, Kebano finira par rejoindre Genk, dans le sillage de Sébastien Dewaest. LES BUTS : 5e Perbet 0-1, 64e Ndongala 0-2, 70e Ninis 0-3, 76e Hanni 1-3, 85e Hanni 2-3 LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Ndongala, Benavente, Baby ; Perbet Charleroi rate le top 6, puis manque son entame de PO2 avec un petit point en deux matches. Derrière les Casernes, dans un match conclu avec plus de 50 fautes, les Zèbres font la différence après l'heure de jeu et s'envolent vers une série de matches sans défaite qui les envoie en barrage pour l'Europe. LES BUTS : 90e Bédia 1-0 LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Willems, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Fall, Bakar, Baby ; Bédia Après trois ans et à la neuvième tentative, le Charleroi de Mazzù vient enfin à bout des Brugeois. Décimés par une épidémie de grippe intestinale, les hommes de Michel Preud'homme sont battus par un but de Chris Bédia dans le fameux " Felice Time ". En zone mixte, Mehdi Bayat déboule avec le sourire de celui qui était critiqué pour n'avoir choisi que le jeune Ivoirien en doublure de Pollet. LES BUTS : 12e Bakar 1-0, 23e Orlando Sa 1-1, 51e Belfodil 1-2, 57e Orlando Sa 1-3 LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Willems, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Fall, Bakar, Baby ; Pollet Trois jours après la qualification face aux Mauves, c'est le Standard qui débarque au Mambour. Mazzù mise encore sur Djamel Bakar, qui ouvre le score. Les Rouches renversent un match qui dégénère dans les tribunes et est finalement arrêté avant l'heure de jeu. " Après de tels événements, je n'ai plus envie d'être entraîneur ", affirme le coach, dégoûté après la rencontre. LES BUTS : 42e Harbaoui 0-1 LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Baby, Marcq, Diandy, Tainmont ; Pollet, Harbaoui Habitué à sublimer des joueurs revanchards, Mazzù tape encore dans le mille avec Hamdi Harbaoui, emprunté à Anderlecht lors de l'hiver avec un lourd salaire payé par les Zèbres. Un investissement qui permet de faire tomber le futur champion, d'un coup de tête posé au bout d'un centre de Tainmont. LES BUTS : 16e Rezaei 0-1, 60e Kums c.s.c. 0-2, 74e Benavente 0-3, 82e Onyekuru 1-3 LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Hendrickx, Ilaimaharitra ; Fall, Benavente, Tainmont ; Rezaei Une démonstration. Sur la pelouse d'un Parc Astrid balayé par une pluie battante, les Zèbres récitent un football de transitions rapides qui fait voler en éclats l'organisation de Vanhaezebrouck, pénalisé par l'exclusion rapide d' Olivier Deschacht. Au décompte final, le score semble presque flatteur pour les Bruxellois. LES BUTS : 23e Fall 1-0, 54e Pollet 2-0, 60e Kubo 2-1 LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Fall, Hendrickx, Ilaimaharitra, Baby ; Pollet, Bédia Au bout d'une longue série de trois mois et douze matches sans victoire, Charleroi retrouve le succès lors des play-offs 1. À l'occasion de la venue de Gand, Felice Mazzù mise sur ses valeurs de toujours, avec un onze de bosseurs frustrés par des semaines hors de l'équipe. Auteur de son dernier but pour Charleroi après une longue disette, Pollet est l'incarnation de ce succès libérateur.