Le 26 juillet 2013 Club Bruges - Charleroi (2-0)

LES BUTS : 65e Wang 1-0, 92e Blondel 2-0

LES ZÈBRES : Mandanda ; Satli, Vervoort, Martos, N'Ganga ; Milicevic, Marcq, Ederson, Kaya ; Pollet, Rossini

Lancé dans le grand bain de la D1 belge par Mehdi Bayat, après des années réussies à la tête du White Star, Felice Mazzù commence son bail au sein de l'élite par un déplacement au Jan Breydel. 2.000 jours plus tard, il n'a toujours pas gagné un seul match à Bruges, stade qui est avec Sclessin l'un des rares à lui résister.

Le 21 septembre 2013 Charleroi - Cercle (2-0)

LES BUTS : 65e Kebano 1-0, 70e Dewaest 2-0

LES ZÈBRES : Mandanda ; François, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Kumedor, Ederson ; Milicevic, Kebano, Kaya ; Pollet

Il faut attendre près de deux mois pour glaner une première victoire à domicile. Prévu hors du onze de base, Neeskens Kebano s'offre une titularisation improvisée suite à la blessure de Stergos Marinos à l'échauffement, qui fait descendre Guillaume François d'un cran et décale Danijel Milicevic sur le flanc. Le Congolais en profite pour inscrire son premier but en D1 belge.

Le coach carolo en pleine célébration avec ses joueurs. À droite de l'image, Cristian Benavente, le deuxième joueur le plus décisif de l'ère Mazzù., BELGAIMAGE
Le coach carolo en pleine célébration avec ses joueurs. À droite de l'image, Cristian Benavente, le deuxième joueur le plus décisif de l'ère Mazzù. © BELGAIMAGE

Le 20 octobre 2013 Standard - Charleroi (2-2)

LES BUTS : 37e Pollet 0-1, 65e Van Damme 1-1, 80e Dewaest 1-2, 90e Ezekiel 2-2

LES ZÈBRES : Mandanda ; François, Dewaest, Martos, Willems, N'Ganga ; Ederson ; Milicevic, Kebano, Kaya ; Pollet

Le premier grand jour de Mazzù. Le coach se révèle tacticien aux yeux du pays quand il sort une défense à cinq pour contrer la force de frappe impressionnante du Standard de Guy Luzon. Bien organisé et dangereux en contre, son Sporting passe à quelques secondes d'une victoire à Liège.

Le 23 novembre 2013 Charleroi - Anderlecht (2-1)

LES BUTS : 48e Pollet 1-0, 58e Kebano 2-0, 73e Gillet 2-1

LES ZÈBRES : Mandanda ; Marinos, Dewaest, Martos, Satli ; Ederson ; François, Kebano, Milicevic, Kaya ; Pollet

Les Mauves sont le premier adversaire de prestige que le coach zébré accroche à son tableau de chasse. Avec le seul Ederson devant la défense et un quatuor de milieux offensifs qui désoriente l'organisation bruxelloise, Charleroi s'impose grâce à Kebano et David Pollet, futur anderlechtois.

Le 22 février 2014 Charleroi - Zulte Waregem (3-2)

LES BUTS : 24e François 1-0, 42e Pourié 1-1, 50e Sylla 1-2, 57e Kebano 2-2, 79e Tainmont 3-2

LES ZÈBRES : Mandanda ; François, Dewaest, Martos, Satli ; Marcq, Saglik ; Ghilas, Kebano, Tainmont ; Fauré

Au bout d'un premier mercato hivernal marqué par les ventes de Pollet, Milicevic et Onur Kaya, Mazzù doit reconstruire une équipe à toute allure pour éviter les risques de la relégation. Et Felice construit vite : réorganisée autour de Clément Tainmont et Cédric Fauré, sa nouvelle division offensive surprend Zulte Waregem.

Le 2 novembre 2014 Charleroi - Bruges (0-0)

LES BUTS : /

LES ZÈBRES : Penneteau ; François, Dewaest, Martos, Willems ; Geraerts, Marcq ; Mata, Kebano, Tainmont ; Fauré

La fameuse " affaire des SMS ", où le flirt entre Mazzù et le Standard est révélé au grand public, vient d'éclater dans la presse. En outre, l'équipe sort d'une lourde défaite à Lokeren. Le coach remanie ses troupes, lance Clinton Mata et passe près de surprendre Bruges. L'équipe est remise sur orbite après un départ raté.

Le 20 décembre 2014 Charleroi - Lierse (6-0)

LES BUTS : 5e Fauré 1-0, 8e Diandy 2-0, 62e Fauré 3-0, 63e Bajkovic c.s.c. 4-0, 90e Coulibaly 5-0, 92e Ndongala 6-0

LES ZÈBRES : Vandermeulen ; François, Dewaest, Martos, Marinos ; Geraerts, Diandy ; Ndongala, Kebano, Galvez ; Fauré

Dans un stade bien garni grâce à l'opération " Tous au Stade ", Charleroi accueille l'hiver en proposant une dégelée au Lierse malgré les absences des deux premiers gardiens et de Tainmont et Damien Marcq. L'espace d'un soir, le Mambour semble revivre ses bouillantes heures passées.

Le 15 mars 2015 Charleroi - Mouscron (2-0)

LES BUTS : 25e Kebano 1-0, 64e Saglik 2-0

LES ZÈBRES : Penneteau ; François, Dewaest, Martos, Willems ; Geraerts, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Coulibaly

Ralentis dans leur course au top 6 par le départ de Kebano pour la CAN, les Zèbres soufflent finalement une place en PO1 à Genk, avec la complicité du Standard. Au coup de sifflet final, même les Mouscronnois sont heureux : ils viennent d'assurer leur maintien. La Wallonie a le sourire.

Le 11 avril 2015 Charleroi - Gand (2-1)

LES BUTS : 13e Kebano 1-0, 83e Poletanovic 1-1, 92e Kebano 2-1

LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Marcq, Saglik ; Mata, Kebano, Tainmont ; Fauré

Le futur champion gantois est le premier invité du Sporting en play-offs 1. En misant sur la vitesse de Mata et Tainmont sur les flancs, et en plaçant judicieusement Kebano entre les lignes gantoises, Mazzù fait la différence au tableau noir et ses hommes exultent au bout du suspense.

Le 25 avril 2015 Charleroi - Standard (1-0)

LES BUTS : 39e Tainmont 1-0

LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Marcq, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Coulibaly

La bête noire de Felice Mazzù s'habille en rouge. Une seule fois, en seize affrontements, le coach des Zèbres est parvenu à battre le grand rival rouche. C'était en play-offs 1, quand une reprise de Tainmont au bout d'un centre de Dieumerci Ndongala éveillait les rêves d'Europe des Carolos.

Le 31 mai 2015 Charleroi - Malines (2-0)

LES BUTS : 69e Marinos 1-0, 89e Ndongala 2-0

LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Marcq, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Coulibaly

Engagés dans un périlleux barrage face à Malines pour s'offrir un ticket européen, les Zèbres marquent un but précieux derrière les Casernes avant de faire la différence à domicile. Marinos place une tête plongeante au bout d'un centre de l'extérieur du pied de Kebano pour faire de Mazzù un coach européen.

Le 16 juillet 2015 Charleroi - Beitar Jerusalem (5-1)

LES BUTS : 10e Pollet 1-0, 35e Gabay 1-1, 47e Kebano 2-1, 68e Pollet 3-1, 88e Stevance 4-1, 93e Kebano 5-1

LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Marcq, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Pollet

La première européenne de Felice Mazzù tourne à la correction. Les Israéliens explosent au retour des vestiaires, et Pollet plante un doublé prometteur pour son retour dans le Pays Noir. Autre héros du jour, Kebano finira par rejoindre Genk, dans le sillage de Sébastien Dewaest.

Le 8 novembre 2015 Gand - Charleroi (1-3)

LES BUTS : 23e Perbet 0-1, 25e Nielsen c.s.c. 0-2, 28e Saief 1-2, 61e Perbet 1-3

LES ZÈBRES : Mandanda ; Marinos, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Geraerts, Diandy ; Ndongala, Saglik, Tainmont ; Perbet

Remaniée autour de Jérémy Perbet, arrivé au bout du mois d'août, l'attaque carolo surprend les Buffalos de Hein Vanhaezebrouck, pourtant irrésistibles sur la scène nationale comme en Ligue des Champions. Mazzù fait alors figure de sorcier, le seul à connaître l'antidote à la formule gantoise.

Le 16 avril 2016 Malines - Charleroi (2-3)

LES BUTS : 5e Perbet 0-1, 64e Ndongala 0-2, 70e Ninis 0-3, 76e Hanni 1-3, 85e Hanni 2-3

LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Ndongala, Benavente, Baby ; Perbet

Charleroi rate le top 6, puis manque son entame de PO2 avec un petit point en deux matches. Derrière les Casernes, dans un match conclu avec plus de 50 fautes, les Zèbres font la différence après l'heure de jeu et s'envolent vers une série de matches sans défaite qui les envoie en barrage pour l'Europe.

Le 26 mai 2016 Charleroi - Genk (2-0)

LES BUTS : 43e Baby 1-0, 50e Perbet 2-0

LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Willems, N'Ganga ; Diandy, Saglik ; Ndongala, Ninis, Baby ; Perbet

Malgré un penalty raté par Sotiris Ninis, les Carolos font le break contre les hommes d'un Peter Maes trop prudent. L'expulsion rapide de Nicolas Penneteau au match retour et la prestation hors normes de Nikolaos Karelis priveront Charleroi d'Europe, mais un dernier but couronnera Perbet comme Taureau d'Or.

Depuis son arrivée, Felice Mazzù a qualifié Charleroi pour les PO1 à trois reprises. Bientôt quatre ?, BELGAIMAGE
Depuis son arrivée, Felice Mazzù a qualifié Charleroi pour les PO1 à trois reprises. Bientôt quatre ? © BELGAIMAGE

Le 14 octobre 2016 Charleroi - Bruges (1-0)

LES BUTS : 90e Bédia 1-0

LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Willems, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Fall, Bakar, Baby ; Bédia

Après trois ans et à la neuvième tentative, le Charleroi de Mazzù vient enfin à bout des Brugeois. Décimés par une épidémie de grippe intestinale, les hommes de Michel Preud'homme sont battus par un but de Chris Bédia dans le fameux " Felice Time ". En zone mixte, Mehdi Bayat déboule avec le sourire de celui qui était critiqué pour n'avoir choisi que le jeune Ivoirien en doublure de Pollet.

Le 1er décembre 2016 Charleroi - Anderlecht (2-2, t.a.b. 5-3)

LES BUTS : 5e Marcq 1-0, 13e Spajic 1-1, 81e Teodorczyk 1-2, 93e Baby 2-2

LES ZÈBRES : Mandanda ; Mata, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Fall, Bakar, Baby ; Pollet

En quête d'un premier trophée, Mehdi Bayat rappelle chaque année à ses hommes et son coach l'importance de la Coupe. Les Zèbres réalisent l'exploit en venant à bout d'Anderlecht aux tirs au but, après un nouveau but dans le " Felice Time ". L'aventure s'arrêtera (comme souvent) face à Genk, un tour plus loin.

Le 4 décembre 2016 Charleroi - Standard (1-3, match arrêté)

LES BUTS : 12e Bakar 1-0, 23e Orlando Sa 1-1, 51e Belfodil 1-2, 57e Orlando Sa 1-3

LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Willems, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Fall, Bakar, Baby ; Pollet

Trois jours après la qualification face aux Mauves, c'est le Standard qui débarque au Mambour. Mazzù mise encore sur Djamel Bakar, qui ouvre le score. Les Rouches renversent un match qui dégénère dans les tribunes et est finalement arrêté avant l'heure de jeu. " Après de tels événements, je n'ai plus envie d'être entraîneur ", affirme le coach, dégoûté après la rencontre.

Le 24 janvier 2017 Ostende - Charleroi (1-2)

LES BUTS : 2e Harbaoui 0-1, 29e Benavente 0-2, 34e Jonckheere 1-2

LES ZÈBRES : Penneteau ; Martos, Dessoleil, Willems ; Marinos, Hendrickx, Bakar, Baby ; Benavente ; Pollet, Harbaoui

Retardé par un 0/9 dans la course aux play-offs 1, le Sporting se déplace à Ostende en milieu de semaine avec de nombreux absents. Mazzù dégaine alors une défense à trois, préparée durant l'été précédent et rappelée lors du stage hivernal. Surpris, les Côtiers s'inclinent et les Zèbres s'installent pour de bon dans le top 6.

Le 27 avril 2017 : Anderlecht - Charleroi (0-1)

LES BUTS : 42e Harbaoui 0-1

LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Baby, Marcq, Diandy, Tainmont ; Pollet, Harbaoui

Habitué à sublimer des joueurs revanchards, Mazzù tape encore dans le mille avec Hamdi Harbaoui, emprunté à Anderlecht lors de l'hiver avec un lourd salaire payé par les Zèbres. Un investissement qui permet de faire tomber le futur champion, d'un coup de tête posé au bout d'un centre de Tainmont.

Le 26 août 2017 Charleroi - Zulte Waregem (3-2)

LES BUTS : 44e Olayinka 0-1, 75e Rezaei 1-1, 82e Marinos c.s.c. 1-2, 89e Baby 2-2, 94e Rezaei 3-2

LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Martos, Dessoleil, Nurio ; Lukebakio, Ilaimaharitra, Diandy, Baby ; Pollet, Rezaei

Entouré de critiques lors de son arrivée au début de l'été, Kaveh Rezaei dépose sa carte de visite au Mambour avec un doublé qui ressuscite le " Felice Time " et renverse Zulte Waregem. Mené jusqu'à la 89e minute, le Sporting signe un 15/15 pour entamer la saison, et côtoie Bruges en tête du championnat. À la faveur d'un nul à Sclessin, les Zèbres prennent même seuls les commandes après la trêve internationale.

Le 10 décembre 2017 Anderlecht - Charleroi (1-3)

LES BUTS : 16e Rezaei 0-1, 60e Kums c.s.c. 0-2, 74e Benavente 0-3, 82e Onyekuru 1-3

LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Hendrickx, Ilaimaharitra ; Fall, Benavente, Tainmont ; Rezaei

Une démonstration. Sur la pelouse d'un Parc Astrid balayé par une pluie battante, les Zèbres récitent un football de transitions rapides qui fait voler en éclats l'organisation de Vanhaezebrouck, pénalisé par l'exclusion rapide d' Olivier Deschacht. Au décompte final, le score semble presque flatteur pour les Bruxellois.

Le 16 janvier 2018 Bruges - Charleroi (5-1)

LES BUTS : 11e Vanaken 1-0, 22e Mechele 2-0, 24e N'Ganga 2-1, 33e Mechele 3-1, 35e Wesley 4-1, 63e Vanaken 5-1

LES ZÈBRES : Mandanda ; Marinos, Zajkov, Martos, N'Ganga ; Hendrickx, Ilaimaharitra ; Lukebakio, Benavente, Baby ; Rezaei

En déplacement chez l'ogre brugeois pour entamer l'année, les Zèbres rêvent d'une place dans le dernier carré de la Coupe. Les illusions s'envolent rapidement, quand le marquoir affiche déjà 4-1 peu après la demi-heure. C'est le premier signal d'une année cauchemardesque pour Mazzù, tout juste élu Entraîneur de l'Année.

Le 22 avril 2018 Charleroi - Gand (2-1)

LES BUTS : 23e Fall 1-0, 54e Pollet 2-0, 60e Kubo 2-1

LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Fall, Hendrickx, Ilaimaharitra, Baby ; Pollet, Bédia

Au bout d'une longue série de trois mois et douze matches sans victoire, Charleroi retrouve le succès lors des play-offs 1. À l'occasion de la venue de Gand, Felice Mazzù mise sur ses valeurs de toujours, avec un onze de bosseurs frustrés par des semaines hors de l'équipe. Auteur de son dernier but pour Charleroi après une longue disette, Pollet est l'incarnation de ce succès libérateur.

Le 10 novembre 2018 Charleroi - Bruges (2-1)

LES BUTS : 11e Vanaken 0-1, 39e Benavente 1-1, 85e Bruno 2-1

LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Martos, Dessoleil, Willems ; Hendrickx, Ilaimaharitra ; Gholizadeh, Benavente, Henen ; Osimhen

Marqué par le départ de Rezaei et un bilan catastrophique, le début de saison met longtemps à s'effacer des esprits zébrés. Une nouvelle fois, Mazzù parvient à reconstruire un équilibre offensif autour de ses nouveaux atouts. Derrière le jeune et puissant Victor Osimhen, Cristian Benavente est devenu le véritable patron des Carolos. Ce succès face au champion en titre lance un 13/15 qui permet aux Zèbres de croire en une quatrième qualification pour les PO1 en cinq ans.

Les hommes les plus décisifs de l'ère Mazzù

Buts - assists - total

1. Clément Tainmont 14 - 23 - 37

2. Cristian Benavente 25 - 9 - 36

3. Neeskens Kebano 18 - 14 - 32

4. David Pollet 25 - 6 - 31

5. Jérémy Perbet 27 - 1 - 28

6. Kaveh Rezaei 19 - 7 - 26

7. Amara Baby 19 - 7 - 26

8. Enes Saglik 7 - 16 - 23

9. Dieumerci Ndongala 12 - 0 - 22

10. Cédric Fauré 14 - 3 - 17

LES BUTS : 65e Kebano 1-0, 70e Dewaest 2-0 LES ZÈBRES : Mandanda ; François, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Kumedor, Ederson ; Milicevic, Kebano, Kaya ; Pollet Il faut attendre près de deux mois pour glaner une première victoire à domicile. Prévu hors du onze de base, Neeskens Kebano s'offre une titularisation improvisée suite à la blessure de Stergos Marinos à l'échauffement, qui fait descendre Guillaume François d'un cran et décale Danijel Milicevic sur le flanc. Le Congolais en profite pour inscrire son premier but en D1 belge. LES BUTS : 48e Pollet 1-0, 58e Kebano 2-0, 73e Gillet 2-1 LES ZÈBRES : Mandanda ; Marinos, Dewaest, Martos, Satli ; Ederson ; François, Kebano, Milicevic, Kaya ; Pollet Les Mauves sont le premier adversaire de prestige que le coach zébré accroche à son tableau de chasse. Avec le seul Ederson devant la défense et un quatuor de milieux offensifs qui désoriente l'organisation bruxelloise, Charleroi s'impose grâce à Kebano et David Pollet, futur anderlechtois.LES BUTS : / LES ZÈBRES : Penneteau ; François, Dewaest, Martos, Willems ; Geraerts, Marcq ; Mata, Kebano, Tainmont ; Fauré La fameuse " affaire des SMS ", où le flirt entre Mazzù et le Standard est révélé au grand public, vient d'éclater dans la presse. En outre, l'équipe sort d'une lourde défaite à Lokeren. Le coach remanie ses troupes, lance Clinton Mata et passe près de surprendre Bruges. L'équipe est remise sur orbite après un départ raté.LES BUTS : 25e Kebano 1-0, 64e Saglik 2-0 LES ZÈBRES : Penneteau ; François, Dewaest, Martos, Willems ; Geraerts, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Coulibaly Ralentis dans leur course au top 6 par le départ de Kebano pour la CAN, les Zèbres soufflent finalement une place en PO1 à Genk, avec la complicité du Standard. Au coup de sifflet final, même les Mouscronnois sont heureux : ils viennent d'assurer leur maintien. La Wallonie a le sourire. LES BUTS : 39e Tainmont 1-0 LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Marcq, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Coulibaly La bête noire de Felice Mazzù s'habille en rouge. Une seule fois, en seize affrontements, le coach des Zèbres est parvenu à battre le grand rival rouche. C'était en play-offs 1, quand une reprise de Tainmont au bout d'un centre de Dieumerci Ndongala éveillait les rêves d'Europe des Carolos. LES BUTS : 10e Pollet 1-0, 35e Gabay 1-1, 47e Kebano 2-1, 68e Pollet 3-1, 88e Stevance 4-1, 93e Kebano 5-1 LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Dewaest, Martos, N'Ganga ; Marcq, Saglik ; Ndongala, Kebano, Tainmont ; Pollet La première européenne de Felice Mazzù tourne à la correction. Les Israéliens explosent au retour des vestiaires, et Pollet plante un doublé prometteur pour son retour dans le Pays Noir. Autre héros du jour, Kebano finira par rejoindre Genk, dans le sillage de Sébastien Dewaest. LES BUTS : 5e Perbet 0-1, 64e Ndongala 0-2, 70e Ninis 0-3, 76e Hanni 1-3, 85e Hanni 2-3 LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Ndongala, Benavente, Baby ; Perbet Charleroi rate le top 6, puis manque son entame de PO2 avec un petit point en deux matches. Derrière les Casernes, dans un match conclu avec plus de 50 fautes, les Zèbres font la différence après l'heure de jeu et s'envolent vers une série de matches sans défaite qui les envoie en barrage pour l'Europe. LES BUTS : 90e Bédia 1-0 LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Willems, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Fall, Bakar, Baby ; Bédia Après trois ans et à la neuvième tentative, le Charleroi de Mazzù vient enfin à bout des Brugeois. Décimés par une épidémie de grippe intestinale, les hommes de Michel Preud'homme sont battus par un but de Chris Bédia dans le fameux " Felice Time ". En zone mixte, Mehdi Bayat déboule avec le sourire de celui qui était critiqué pour n'avoir choisi que le jeune Ivoirien en doublure de Pollet. LES BUTS : 12e Bakar 1-0, 23e Orlando Sa 1-1, 51e Belfodil 1-2, 57e Orlando Sa 1-3 LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Willems, N'Ganga ; Marcq, Diandy ; Fall, Bakar, Baby ; Pollet Trois jours après la qualification face aux Mauves, c'est le Standard qui débarque au Mambour. Mazzù mise encore sur Djamel Bakar, qui ouvre le score. Les Rouches renversent un match qui dégénère dans les tribunes et est finalement arrêté avant l'heure de jeu. " Après de tels événements, je n'ai plus envie d'être entraîneur ", affirme le coach, dégoûté après la rencontre. LES BUTS : 42e Harbaoui 0-1 LES ZÈBRES : Penneteau ; Mata, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Baby, Marcq, Diandy, Tainmont ; Pollet, Harbaoui Habitué à sublimer des joueurs revanchards, Mazzù tape encore dans le mille avec Hamdi Harbaoui, emprunté à Anderlecht lors de l'hiver avec un lourd salaire payé par les Zèbres. Un investissement qui permet de faire tomber le futur champion, d'un coup de tête posé au bout d'un centre de Tainmont. LES BUTS : 16e Rezaei 0-1, 60e Kums c.s.c. 0-2, 74e Benavente 0-3, 82e Onyekuru 1-3 LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Hendrickx, Ilaimaharitra ; Fall, Benavente, Tainmont ; Rezaei Une démonstration. Sur la pelouse d'un Parc Astrid balayé par une pluie battante, les Zèbres récitent un football de transitions rapides qui fait voler en éclats l'organisation de Vanhaezebrouck, pénalisé par l'exclusion rapide d' Olivier Deschacht. Au décompte final, le score semble presque flatteur pour les Bruxellois. LES BUTS : 23e Fall 1-0, 54e Pollet 2-0, 60e Kubo 2-1 LES ZÈBRES : Penneteau ; Marinos, Martos, Dessoleil, N'Ganga ; Fall, Hendrickx, Ilaimaharitra, Baby ; Pollet, Bédia Au bout d'une longue série de trois mois et douze matches sans victoire, Charleroi retrouve le succès lors des play-offs 1. À l'occasion de la venue de Gand, Felice Mazzù mise sur ses valeurs de toujours, avec un onze de bosseurs frustrés par des semaines hors de l'équipe. Auteur de son dernier but pour Charleroi après une longue disette, Pollet est l'incarnation de ce succès libérateur.