Krasniqi a battu en finale la Japonaise Funa Tonaki, 3e au classement mondial et championne du monde en 2017. Elle s'est imposée grâce à un waza-ari inscrit en toute fin de combat. Le titre de Krasniqi est le premier attribué dans le tournoi de judo, qui se tient au Nippon Budokan de Tokyo, où avaient déjà eu lieu les épreuves de judo lors des JO-1964. La jeune Ukrainienne Daria Bilodid, 20 ans et déjà double championne du monde, a obtenu l'une des deux médailles de bronze. L'autre est revenue à la Mongole Urantsetseg Munkhbat. (Belga)

Krasniqi a battu en finale la Japonaise Funa Tonaki, 3e au classement mondial et championne du monde en 2017. Elle s'est imposée grâce à un waza-ari inscrit en toute fin de combat. Le titre de Krasniqi est le premier attribué dans le tournoi de judo, qui se tient au Nippon Budokan de Tokyo, où avaient déjà eu lieu les épreuves de judo lors des JO-1964. La jeune Ukrainienne Daria Bilodid, 20 ans et déjà double championne du monde, a obtenu l'une des deux médailles de bronze. L'autre est revenue à la Mongole Urantsetseg Munkhbat. (Belga)