Vainqueur de la première spéciale disputée vendredi (l'ES2 sur 14,2 km), le Gallois de 33 ans a ensuite signé le cinquième chrono de la deuxième (à 11 sec 1/10 du vainqueur Esapekka Lappi), la plus longue de l'épreuve (24,7 km). Mais Evans a dû renoncer à poursuivre pour la journée - la première complète après la spéciale d'ouverture jeudi soir - en raison d'une suspicion de fuite d'eau. Son équipe a signalé sur Twitter un "gros impact et une alerte sur la température de l'eau". Il devrait toutefois être de retour sur les pistes sardes samedi. Après un début de saison difficile, Evans a terminé deuxième au Portugal il y a deux semaines et pointait à la cinquième place du Championnat du monde des rallyes (WRC) avant cette cinquième manche en Sardaigne. (Belga)

Vainqueur de la première spéciale disputée vendredi (l'ES2 sur 14,2 km), le Gallois de 33 ans a ensuite signé le cinquième chrono de la deuxième (à 11 sec 1/10 du vainqueur Esapekka Lappi), la plus longue de l'épreuve (24,7 km). Mais Evans a dû renoncer à poursuivre pour la journée - la première complète après la spéciale d'ouverture jeudi soir - en raison d'une suspicion de fuite d'eau. Son équipe a signalé sur Twitter un "gros impact et une alerte sur la température de l'eau". Il devrait toutefois être de retour sur les pistes sardes samedi. Après un début de saison difficile, Evans a terminé deuxième au Portugal il y a deux semaines et pointait à la cinquième place du Championnat du monde des rallyes (WRC) avant cette cinquième manche en Sardaigne. (Belga)