Six points séparent actuellement Genk et son dauphin, le Club Bruges. Il reste trois matchs à disputer. En s'imposant à Bruges, Genk sera assuré d'être champion de Belgique. Ce serait le quatrième titre du club limbourgeois, après ceux de 1999, 2002 et 2011. Le sacre récompenserait l'année exceptionnelle des Limbourgeois, restés en tête durant pratiquement toute la phase classique et détenteurs du meilleur bilan en playoffs I, avec un 18/21. Lundi, le Gala de la Pro League a confirmé la force du collectif limbourgeois, qui a placé quatre élément dans le top-5 du Joueur de l'année. C'est cependant un Brugeois, Hans Vanaken, qui est reparti avec le trophée de Footballeur pro. Vanaken a d'ailleurs prévenu: "Nous devons y croire tant que c'est encore mathématiquement possible. Ce sera un match de type 'tout ou rien'. Nous jouerons pour gagner".

Plébiscité comme Entraîneur de l'année, Philippe Clement assurait que Genk ne sera pas stressé au coup d'envoi. "Nous ne nous préparerons pas de manière différente que d'habitude. Je ne pense pas que nous serons nerveux. Si nous ne sommes pas titrés dimanche, il restera deux possibilités. Notre sort est entre nos mains."

Les deux autres rencontres au programme seront importantes pour l'Europe. Vendredi (20h30), en ouverture, le Standard (4e, 36 points) devra mettre un terme à sa série de trois défaites consécutives s'il veut encore espérer décrocher la troisième place. Les 'Rouches' recevront La Gantoise (6e, 26 points), qui n'a pris qu'un seul point en sept rencontres des POI.

Anderlecht à l'Antwerp pour maintenir la pression sur le Standard

Revigoré par son succès obtenu à dix contre le Standard (2-1), Anderlecht (5e, 30 points) rendra visite à l'Antwerp (3e, 38 points) dimanche (14h30) avec l'objectif de maintenir la pression sur son rival liégeois dans la course à la quatrième place. En fonction de la décision sur le possible match arrangé entre Malines et Waasland-Beveren la saison passée, cette quatrième place vaudra soit un match de barrage contre le vainqueur des POII, soit un ticket européen si Malines est condamné.

En playoffs II, on connaît déjà le nom d'un des deux finalistes: Courtrai. Il n'y aura donc aucun enjeu dans le groupe B, où les trois rencontres sont au programme samedi: Waasland-Beveren/Cercle et Zulte Waregem/Courtrai à 20h00, Union Saint-Gilloise/Mouscron à 20h30.

Dans le groupe A, par contre, Charleroi (13 points) et Saint-Trond (12 points) sont toujours à la lutte pour la première place, avec Westerlo (9 points) en embuscade. Charleroi jouera en premier, samedi au Beerschot Wilrijk (18h). Saint-Trond recevra Eupen dimanche à 20h00. Ostende/Westerlo se jouera samedi soir (20h00).