L'intérieure flandrienne a joué 32 minutes pour ne, presque, rien manquer (12/16 à 2 pts, 1/1 à 3pts) et ajouter 2 assists à ses 7 rebonds et 27 points, meilleure réalisatrice de la rencontre. Champion de Russie, Ekaterinbourg a battu ainsi Orenbourg, le vainqueur de la Coupe de Russie. Cette dernière est traditionnellement réservée aux seules joueuses russes. C'est la première fois que cette SuperCoupe est organisée en Russie. Ekaterinbourg et Emma Meesseman vont disputer les quarts de finale de l'Euroligue (en deux matches les 17 et 19 mars) contre le Dynamo Kursk dans une bulle organisée à Sopron, en Hongrie, en raison de la pandémie de coronavirus. L'autre quart de finale de cette bulle oppose Lyon à Sopron. Salamanque accueille l'autre bulle avec, en quarts de finale, Salamanque face à Gérone dans un duel espagnol, et Galatasaray contre Fenerbahce dans un derby stambouliote. Le Final Four de l'Euroligue est programmé du 16 au 18 avril dans un lieu encore à déterminer. (Belga)

L'intérieure flandrienne a joué 32 minutes pour ne, presque, rien manquer (12/16 à 2 pts, 1/1 à 3pts) et ajouter 2 assists à ses 7 rebonds et 27 points, meilleure réalisatrice de la rencontre. Champion de Russie, Ekaterinbourg a battu ainsi Orenbourg, le vainqueur de la Coupe de Russie. Cette dernière est traditionnellement réservée aux seules joueuses russes. C'est la première fois que cette SuperCoupe est organisée en Russie. Ekaterinbourg et Emma Meesseman vont disputer les quarts de finale de l'Euroligue (en deux matches les 17 et 19 mars) contre le Dynamo Kursk dans une bulle organisée à Sopron, en Hongrie, en raison de la pandémie de coronavirus. L'autre quart de finale de cette bulle oppose Lyon à Sopron. Salamanque accueille l'autre bulle avec, en quarts de finale, Salamanque face à Gérone dans un duel espagnol, et Galatasaray contre Fenerbahce dans un derby stambouliote. Le Final Four de l'Euroligue est programmé du 16 au 18 avril dans un lieu encore à déterminer. (Belga)