Sonego avait dû terminer samedi matin sa demi-finale contre l'Espagnol Pablo Carreno Busta (ATP 59), interrompue vendredi par la pluie alors que le score était de 6-3, 5-5. Il s'était finalement imposé 6-3, 7-6 (7/2), s'ouvrant ainsi les portes de la première finale de sa carrière. Cela ne l'a pas perturbé en finale, où malgré un marathon de 2 heures et 47 minutes, Sonego a réussi à ouvrir son compteur sur le circuit ATP. Kecmanovic disputait également sa première finale. (Belga)