"J'ai trop avancé, on a trop avancé ensemble en tant que groupe pour abandonner maintenant", a commenté après le match sur Sky Sports le Norvégien, interrogé pour savoir si ce résultat le faisait douter quant à sa capacité d'être toujours l'homme de la situation. "Ce n'est pas facile de trouver les mots, à part que c'est le jour le plus sombre que j'ai connu à la tête de ces joueurs", a lâché Solskjaer, visiblement marqué par cette défaite face à un rival historique, qui a mené 0-4 à Old Trafford à la pause, du jamais-vu. "On peut regarder les saisons passées où on a eu des grosses défaites, on a perdu (ici) 6-1 contre Tottenham (l'an dernier). Là, c'était pire et face à cet adversaire, ça rend cela infiniment pire en tant que gars de Manchester", a-t-il poursuivi. Il y avait une classe d'écart entre Manchester et les Reds lors de ce match qui relègue United au 7e rang, à huit longueurs du leader Chelsea et sept de son dauphin Liverpool, après neuf journées de Premier League. "On n'a pas été à la hauteur individuellement et en tant qu'équipe. On ne peut pas laisser à une équipe comme Liverpool autant d'occasions, mais malheureusement c'est ce qu'on a fait", a analysé l'entraîneur des Red Devils. "Ils ont été réalistes, on n'a pas concrétisé nos occasions au début du match et le troisième but qu'ils ont marqué a fait basculer définitivement la rencontre", a encore jugé le Norvégien. "Il faudra dépasser ça aussi vite que possible et continuer à avancer (...) les joueurs vont être déprimés, mais je sais qu'ils ont du caractère. On a touché le fond", a-t-il conclu. (Belga)

"J'ai trop avancé, on a trop avancé ensemble en tant que groupe pour abandonner maintenant", a commenté après le match sur Sky Sports le Norvégien, interrogé pour savoir si ce résultat le faisait douter quant à sa capacité d'être toujours l'homme de la situation. "Ce n'est pas facile de trouver les mots, à part que c'est le jour le plus sombre que j'ai connu à la tête de ces joueurs", a lâché Solskjaer, visiblement marqué par cette défaite face à un rival historique, qui a mené 0-4 à Old Trafford à la pause, du jamais-vu. "On peut regarder les saisons passées où on a eu des grosses défaites, on a perdu (ici) 6-1 contre Tottenham (l'an dernier). Là, c'était pire et face à cet adversaire, ça rend cela infiniment pire en tant que gars de Manchester", a-t-il poursuivi. Il y avait une classe d'écart entre Manchester et les Reds lors de ce match qui relègue United au 7e rang, à huit longueurs du leader Chelsea et sept de son dauphin Liverpool, après neuf journées de Premier League. "On n'a pas été à la hauteur individuellement et en tant qu'équipe. On ne peut pas laisser à une équipe comme Liverpool autant d'occasions, mais malheureusement c'est ce qu'on a fait", a analysé l'entraîneur des Red Devils. "Ils ont été réalistes, on n'a pas concrétisé nos occasions au début du match et le troisième but qu'ils ont marqué a fait basculer définitivement la rencontre", a encore jugé le Norvégien. "Il faudra dépasser ça aussi vite que possible et continuer à avancer (...) les joueurs vont être déprimés, mais je sais qu'ils ont du caractère. On a touché le fond", a-t-il conclu. (Belga)