Les spéculations s'étaient accumulées sur l'avenir de Wilder 53 ans, vendredi, lorsque les obligations médiatiques du club dernier de Premier League ont été annulées. Wilder, qui a connu un grand succès après avoir pris en charge le club de son enfance en mai 2016 et l'avoir guidé de la troisième division à la première division, quitte les Blades bons derniers du classement (14 points en 28 rencontres). Les tensions entre Wilder et le propriétaire du club, le prince saoudien Abdullah Bin Musa'ad Bin Abdulaziz Al Saud, se sont accrues récemment. La semaine dernière, Wilder a déclaré qu'il ne savait pas s'il serait encore en charge la saison prochaine, bien qu'il ait confirmé qu'il voulait rester à Bramall Lane si le conseil d'administration et les propriétaires "respectaient le plan". Wilder était sous contrat jusqu'en juin 2024. (Belga)

Les spéculations s'étaient accumulées sur l'avenir de Wilder 53 ans, vendredi, lorsque les obligations médiatiques du club dernier de Premier League ont été annulées. Wilder, qui a connu un grand succès après avoir pris en charge le club de son enfance en mai 2016 et l'avoir guidé de la troisième division à la première division, quitte les Blades bons derniers du classement (14 points en 28 rencontres). Les tensions entre Wilder et le propriétaire du club, le prince saoudien Abdullah Bin Musa'ad Bin Abdulaziz Al Saud, se sont accrues récemment. La semaine dernière, Wilder a déclaré qu'il ne savait pas s'il serait encore en charge la saison prochaine, bien qu'il ait confirmé qu'il voulait rester à Bramall Lane si le conseil d'administration et les propriétaires "respectaient le plan". Wilder était sous contrat jusqu'en juin 2024. (Belga)