La rencontre a été marquée par un épisode survenu juste avant la pause. Sur un coup franc de Norwood, le gardien d'Aston Villa Nyland a capté le ballon alors qu'il semblait avoir franchi la ligne de but. Les joueurs de Sheffield pensaient avoir ouvert le score, mais la 'goal line technology' n'a pas signalé le but à l'arbitre Oliver en faisant vibrer sa montre et l'assistant vidéo n'est pas intervenu. Le score est donc resté vierge jusqu'au bout de la rencontre. Bjorn Engels ne figurait pas sur la feuille de match pour Aston Villa, qui reste 19e et avant-dernier avec 26 unités, une de moins que Watford, premier sauvé. Sheffield United, sixième avec 44 points, est toujours en course pour l'Europe. Après 100 jours de repos forcé la Premier League a repris ses droits en rendant hommage au mouvement "Black Lives Matter" et aux personnels soignants ayant lutté contre la pandémie de Covid-19. Les joueurs d'Aston Villa et de Sheffield United, mais aussi les équipes sur le banc et les arbitres, ont posé quelques secondes un genou à terre, geste symbole du mouvement de lutte contre le racisme et les violences policières. Tous les joueurs portaient d'ailleurs le slogan "Black Lives Matter" inscrit au dos des maillots, à la place de leur nom, comme ce sera le cas pour le match Manchester City-Arsenal en soirée et pour les 10 rencontres de la 30e journée ce week-end. Pour les 80 autres matches restant cette saison, un logo "Black Lives Matter" sera apposé sur les maillots, ainsi qu'un autre remerciant les services de santé britanniques (NHS), avait encore fait savoir la PL. Juste avant cela, les joueurs ont observé une minute de silence en hommage aux services de santé britannique (NHS) qui a lutté contre la pandémie provoqué par le nouveau coronavirus. (Belga)

La rencontre a été marquée par un épisode survenu juste avant la pause. Sur un coup franc de Norwood, le gardien d'Aston Villa Nyland a capté le ballon alors qu'il semblait avoir franchi la ligne de but. Les joueurs de Sheffield pensaient avoir ouvert le score, mais la 'goal line technology' n'a pas signalé le but à l'arbitre Oliver en faisant vibrer sa montre et l'assistant vidéo n'est pas intervenu. Le score est donc resté vierge jusqu'au bout de la rencontre. Bjorn Engels ne figurait pas sur la feuille de match pour Aston Villa, qui reste 19e et avant-dernier avec 26 unités, une de moins que Watford, premier sauvé. Sheffield United, sixième avec 44 points, est toujours en course pour l'Europe. Après 100 jours de repos forcé la Premier League a repris ses droits en rendant hommage au mouvement "Black Lives Matter" et aux personnels soignants ayant lutté contre la pandémie de Covid-19. Les joueurs d'Aston Villa et de Sheffield United, mais aussi les équipes sur le banc et les arbitres, ont posé quelques secondes un genou à terre, geste symbole du mouvement de lutte contre le racisme et les violences policières. Tous les joueurs portaient d'ailleurs le slogan "Black Lives Matter" inscrit au dos des maillots, à la place de leur nom, comme ce sera le cas pour le match Manchester City-Arsenal en soirée et pour les 10 rencontres de la 30e journée ce week-end. Pour les 80 autres matches restant cette saison, un logo "Black Lives Matter" sera apposé sur les maillots, ainsi qu'un autre remerciant les services de santé britanniques (NHS), avait encore fait savoir la PL. Juste avant cela, les joueurs ont observé une minute de silence en hommage aux services de santé britannique (NHS) qui a lutté contre la pandémie provoqué par le nouveau coronavirus. (Belga)