OHL a versé près de deux millions d'euros au Club Bruges pour Siebe Schrijvers. Celui-ci n'était pas obligé de quitter la Venise du Nord, mais à 24 ans, il voulait redevenir titulaire. Mission accomplie la semaine passée, lors de ses débuts à Zulte. Mais dimanche, il est entré au jeu à la 52e contre La Gantoise. Le nouv...

OHL a versé près de deux millions d'euros au Club Bruges pour Siebe Schrijvers. Celui-ci n'était pas obligé de quitter la Venise du Nord, mais à 24 ans, il voulait redevenir titulaire. Mission accomplie la semaine passée, lors de ses débuts à Zulte. Mais dimanche, il est entré au jeu à la 52e contre La Gantoise. Le nouveau venu doit trouver ses marques au sein de l'équipe de Marc Brys et aider celui-ci à varier son football, derrière l'avant-centre Thomas Henry. Schrijvers peut évoluer sur les flancs, mais s'épanouit mieux dans un registre libre derrière les avants, dans un diamant ou en décrochage d'un avant-centre, comme à Bruges, où il officiait en soutien d' Emmanuel Dennis. Après le départ d' Ivan Leko, le Club a changé de tactique et le Limbourgeois a moins joué. Le Club Bruges l'a acheté pour trois millions il y a deux ans et demi au KRC Genk, où il était barré par Alejandro Pozuelo. Schrijvers a disputé 85 matches sous le maillot brugeois, avec lequel il a marqué seize buts et délivré quatorze assists. Cette saison, il n'a été titularisé qu'à trois reprises en championnat. Schrijvers est le transfert le plus cher de l'histoire d'OHL, qui souligne ainsi ses ambitions. À terme, les Brabançons veulent s'implanter dans le top 4. Ces dernières semaines, plusieurs autres clubs de D1A se sont renseignés au sujet du Limbourgeois. En été, Anderlecht, le Standard, les deux clubs anversois et Malines avaient déjà essayé de l'enrôler. Quand il entraînait Anderlecht, Hein Vanhaezebrouck le voulait aussi. De son côté, Schrijvers voulait rejoindre un club où il pourrait être important.