Nous sommes à la 89e minute de ce choc entre le FC Bruges et l'Union Saint-Gilloise. Menés au score depuis la 66e et un auto-but de Jonas Bager et réduits à dix après le renvoi au vestiaire de Koki Machida un peu avant l'heure de jeu, les hommes de Felice Mazzu pensent réussir l'exploit d'enfin tromper un Simon Mignolet qui s'était montré infranchissable jusque là. La frappe croisée puissante et ras de terre de Casper Nielsen est parfaite. Les Saint-Gillois sont remotivés par cette égalisation.

Sauf que le VAR intervient et que Monsieur Lambrechts annule finalement le goal. Une décision qui a surpris dans un premier temps, surtout qu'il y a eu une incompréhension concernant la motivation de cette décision. Certains affirmaient que Deniz Undav, auteur de la passe à Nielsen, était en position de hors-jeu. Mais sur les images, l'on peut constater que l'Allemand ne l'est pas. Il faut en fait revenir un peu plus tôt sur la phase pour comprendre les raisons de cet hors-jeu. Anthony Moris a dégagé au loin en direction de Siebe Van der Heyden et Jonas Bager. Mais ce dernier, déjà le héros malheureux du match et qui a dévié le cuir de la tête vers Undav était bien en position de hors-jeu en haut à droite sur l'image.

Si le VAR est intervenu à juste titre, l'on peut penser que si le juge de ligne avait fait directement son travail en signalant cet hors-jeu flagrant, l'ascenseur émotionnel qui a suivi et l'incompréhension d'une décision qui semblait sur le moment farfelue auraient pu être évitées.

Nous sommes à la 89e minute de ce choc entre le FC Bruges et l'Union Saint-Gilloise. Menés au score depuis la 66e et un auto-but de Jonas Bager et réduits à dix après le renvoi au vestiaire de Koki Machida un peu avant l'heure de jeu, les hommes de Felice Mazzu pensent réussir l'exploit d'enfin tromper un Simon Mignolet qui s'était montré infranchissable jusque là. La frappe croisée puissante et ras de terre de Casper Nielsen est parfaite. Les Saint-Gillois sont remotivés par cette égalisation.Sauf que le VAR intervient et que Monsieur Lambrechts annule finalement le goal. Une décision qui a surpris dans un premier temps, surtout qu'il y a eu une incompréhension concernant la motivation de cette décision. Certains affirmaient que Deniz Undav, auteur de la passe à Nielsen, était en position de hors-jeu. Mais sur les images, l'on peut constater que l'Allemand ne l'est pas. Il faut en fait revenir un peu plus tôt sur la phase pour comprendre les raisons de cet hors-jeu. Anthony Moris a dégagé au loin en direction de Siebe Van der Heyden et Jonas Bager. Mais ce dernier, déjà le héros malheureux du match et qui a dévié le cuir de la tête vers Undav était bien en position de hors-jeu en haut à droite sur l'image.Si le VAR est intervenu à juste titre, l'on peut penser que si le juge de ligne avait fait directement son travail en signalant cet hors-jeu flagrant, l'ascenseur émotionnel qui a suivi et l'incompréhension d'une décision qui semblait sur le moment farfelue auraient pu être évitées.