Les supporters y croient toujours. Au début de la deuxième mi-temps contre Anderlecht, ils ont commencé à scander : " Nous serons champions. " Ça a duré quelques minutes. C'était un peu paradoxal, compte tenu du spectacle. Certes, le Club monopolisait le ballon mais se forgeait peu d'occasions face à un Anderlecht très défensif, manifestement venu dans la Venise du Nord avec une seule et unique intention : freiner des quatre fers et soigner son organisation.
...