Ce dimanche après-midi, Cologne a un rendez-vous crucial. L'équipe de Sebastiaan Bornauw est actuellement seizième en Bundesliga avec seulement quinze points glanés en dix-huit matches. Si le championnat s'arrêtait maintenant, elle devrait jouer un barrage pour sauver sa place parmi l'élite. Derrière Cologne, il n'y a que Mainz et Schalke. Bref, une descente en D2 est tout sauf impossible. Le Bielefeld de Nathan De Medina (ex-Anderlecht et Mouscron) n'est pas beaucoup mieux loti. Pour cette équipe aussi, le duel du week-end sera important.

Un prêt à 200.000 euros

Ce jeudi, Emmanuel Dennis, qui a été loué par Bruges pour 200.000 euros selon Kicker, a suivi son premier entraînement avec Cologne. Là-bas, on attend du Nigérian qu'il augmente la productivité offensive de l'équipe. Jusqu'ici, Cologne n'a encore marqué que quinze buts. Seuls Bielefeld et Schalke ont fait encore moins bien. Dennis est censé corriger ça grâce à sa polyvalence, son côté imprévisible, sa mobilité, son sens du but et son art de surgir de nulle part. Il doit pour cela être servi par les joueurs de flancs, le jeune Ismail Jakobs et Marius Wolf, prêté par Dortmund. Cologne a un gros problème de concrétisation et ça s'est encore vu récemment face à Hoffenheim : quinze tirs au but, 56% de possession et 79% de passes réussies, mais une défaite 3-0 au bout de l'heure et demie.

On attend donc de Dennis qu'il soit l'homme de la situation, mais il est clairement en manque de rythme. Cette saison, Philippe Clement ne lui a donné du temps de jeu que dans neuf matches en championnat et quatre rencontres de Ligue des Champions. Le joueur est avide de revanche et continue à croireen son rêve, un transfert dans un grand club européen. Cologne doit lui servir de vitrine.

Ce dimanche après-midi, Cologne a un rendez-vous crucial. L'équipe de Sebastiaan Bornauw est actuellement seizième en Bundesliga avec seulement quinze points glanés en dix-huit matches. Si le championnat s'arrêtait maintenant, elle devrait jouer un barrage pour sauver sa place parmi l'élite. Derrière Cologne, il n'y a que Mainz et Schalke. Bref, une descente en D2 est tout sauf impossible. Le Bielefeld de Nathan De Medina (ex-Anderlecht et Mouscron) n'est pas beaucoup mieux loti. Pour cette équipe aussi, le duel du week-end sera important.Ce jeudi, Emmanuel Dennis, qui a été loué par Bruges pour 200.000 euros selon Kicker, a suivi son premier entraînement avec Cologne. Là-bas, on attend du Nigérian qu'il augmente la productivité offensive de l'équipe. Jusqu'ici, Cologne n'a encore marqué que quinze buts. Seuls Bielefeld et Schalke ont fait encore moins bien. Dennis est censé corriger ça grâce à sa polyvalence, son côté imprévisible, sa mobilité, son sens du but et son art de surgir de nulle part. Il doit pour cela être servi par les joueurs de flancs, le jeune Ismail Jakobs et Marius Wolf, prêté par Dortmund. Cologne a un gros problème de concrétisation et ça s'est encore vu récemment face à Hoffenheim : quinze tirs au but, 56% de possession et 79% de passes réussies, mais une défaite 3-0 au bout de l'heure et demie.On attend donc de Dennis qu'il soit l'homme de la situation, mais il est clairement en manque de rythme. Cette saison, Philippe Clement ne lui a donné du temps de jeu que dans neuf matches en championnat et quatre rencontres de Ligue des Champions. Le joueur est avide de revanche et continue à croireen son rêve, un transfert dans un grand club européen. Cologne doit lui servir de vitrine.