C'est un double arrêt, à quatre minutes du terme. Au Canonnier, le 25 août dernier, Jean Butez repousse par deux fois, d'une main droite ferme, l'une des rares incursions des visiteurs eupenois dans la surface mouscronnoise. Une frappe enroulée d'abord, puis une nouvelle tentative, à bout pourtant, finalement signalée hors-jeu. Peu importe, cette double parade symbolise le retour aux affaires du portier français, validant par la même occasion une clean-sheet pour sa première apparition de la saison. Un soulagement, sans doute, au crépuscule d'un été pour le moins compliqué.
...