"Je m'attends à un match bien différent de celui contre le Portugal. L'Italie est une équipe très bien structurée et dynamique, qui va attaquer d'entrée. Chaque joueur connait son rôle. Roberto Mancini a une vision claire de la façon dont il veut voir jouer son équipe. Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra évidemment bien défendre, car ils possèdent de nombreux bons manieurs de ballon", a analysé Martinez. "Nous sommes donc devant un nouveau défi et nous sommes prêts à le relever. Nous devons améliorer certains aspects de notre jeu. Il faudra essayer de garder un peu plus le ballon, à l'instar de la première mi-temps dimanche", a détaillé le Catalan. Même si l'Italie a impressionné lors de la phase de groupes en alignant trois succès, Martinez ne compte pas renier ses principes de jeu. "Nous n'allons pas jouer uniquement le contre. Nous avons une équipe dont l'ADN est l'attaque et la possession. Nous voulons attaquer et remporter des matches." Martinez a loué le travail de son collègue Roberto Mancini, en poste depuis mai 2018, et l'impressionnante série en cours. "C'est la résultante du bon travail du sélectionneur, un entraîneur méticuleux et fin tacticien. Trente-et-un matches sans perdre, c'est impressionnant. Qu'importe les joueurs alignés, l'équipe est plus forte que les individualités. Tout le mérite revient à l'entraîneur." Le sélectionneur sait qu'il pourra compter sur un groupe très soudé vendredi. "Nous avons un environnement de travail très positif et le groupe se connait depuis très longtemps. Les rapports sont privilégiés et les nouveaux sont rapidement intégrés. La préparation s'est très bien déroulée. Il n'y a pas de recette miracle. Il s'agit simplement de faire les choses le mieux possible. La clé réside surtout dans l'engagement et l'implication de tous les joueurs lorsqu'ils sont en équipe nationale." (Belga)

"Je m'attends à un match bien différent de celui contre le Portugal. L'Italie est une équipe très bien structurée et dynamique, qui va attaquer d'entrée. Chaque joueur connait son rôle. Roberto Mancini a une vision claire de la façon dont il veut voir jouer son équipe. Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra évidemment bien défendre, car ils possèdent de nombreux bons manieurs de ballon", a analysé Martinez. "Nous sommes donc devant un nouveau défi et nous sommes prêts à le relever. Nous devons améliorer certains aspects de notre jeu. Il faudra essayer de garder un peu plus le ballon, à l'instar de la première mi-temps dimanche", a détaillé le Catalan. Même si l'Italie a impressionné lors de la phase de groupes en alignant trois succès, Martinez ne compte pas renier ses principes de jeu. "Nous n'allons pas jouer uniquement le contre. Nous avons une équipe dont l'ADN est l'attaque et la possession. Nous voulons attaquer et remporter des matches." Martinez a loué le travail de son collègue Roberto Mancini, en poste depuis mai 2018, et l'impressionnante série en cours. "C'est la résultante du bon travail du sélectionneur, un entraîneur méticuleux et fin tacticien. Trente-et-un matches sans perdre, c'est impressionnant. Qu'importe les joueurs alignés, l'équipe est plus forte que les individualités. Tout le mérite revient à l'entraîneur." Le sélectionneur sait qu'il pourra compter sur un groupe très soudé vendredi. "Nous avons un environnement de travail très positif et le groupe se connait depuis très longtemps. Les rapports sont privilégiés et les nouveaux sont rapidement intégrés. La préparation s'est très bien déroulée. Il n'y a pas de recette miracle. Il s'agit simplement de faire les choses le mieux possible. La clé réside surtout dans l'engagement et l'implication de tous les joueurs lorsqu'ils sont en équipe nationale." (Belga)