"La démission de Niels a réellement été une surprise pour nous", a expliqué Serge Pilet, secrétaire général de la fédération belge de hockey (ARBH). "Si la question de continuer avec lui s'est naturellement posée après la non-qualification olympique, une analyse approfondie de notre direction technique avait permis d'établir que l'ensemble du travail préparatoire avait bien été exécuté et que le coach ne devait pas être mis en cause. L'idée était de réévaluer la situation après l'Euro d'Amsterdam, en juin 2021, avec la Coupe du monde de 2022 dans le viseur. Sa démission reste donc une déception pour nous", a précisé le CEO de l'ARBH, qui a tenu à adresser également un message à l'attention des joueuses. "Depuis une dizaine d'années, d'abord avec Pascal Kina, puis Ageeth Boomgaardt et Niels Thijssen, et maintenant avec Raoul Ehren et bientôt l'arrivée de l'Australien Tim White (le futur T2 qui pendra ses fonctions début janvier, ndlr), nous mettons à disposition de l'équipe dames d'excellents entraîneurs. Il est nécessaire que les joueuses elles-mêmes fassent leur introspection. Elles manquent de régularité dans leurs résultats. La rage de se battre sur le terrain, comme le font si bien leurs homologues masculins, leur fait aussi parfois défaut. Elles ont le potentiel pour rivaliser avec les meilleures nations et se hisser dans le top 6 à 8 mondial. A elles de le prouver!", selon Pilet. Celui-ci a également confirmé la tenue de deux stages durant la période hivernale pour les Panthers dont les premiers rendez-vous officiels n'auront lieu qu'au mois de mai avec la reprise en Pro League. "Le premier à la mi-décembre en Espagne et un autre en janvier en Afrique du Sud. En pratique, Raoul Ehren poursuivra toutefois son engagement comme T1 du club néerlandais de Den Bosch jusqu'au terme de cette saison. Avec Tim White, ils formeront donc un binôme jusqu'à l'Euro et pourront être assistés de temps à autre par Michel Cosma, l'actuel analyste vidéo qui est également un très bon coach de terrain, notamment avec les dames du Dragons." (Belga)

"La démission de Niels a réellement été une surprise pour nous", a expliqué Serge Pilet, secrétaire général de la fédération belge de hockey (ARBH). "Si la question de continuer avec lui s'est naturellement posée après la non-qualification olympique, une analyse approfondie de notre direction technique avait permis d'établir que l'ensemble du travail préparatoire avait bien été exécuté et que le coach ne devait pas être mis en cause. L'idée était de réévaluer la situation après l'Euro d'Amsterdam, en juin 2021, avec la Coupe du monde de 2022 dans le viseur. Sa démission reste donc une déception pour nous", a précisé le CEO de l'ARBH, qui a tenu à adresser également un message à l'attention des joueuses. "Depuis une dizaine d'années, d'abord avec Pascal Kina, puis Ageeth Boomgaardt et Niels Thijssen, et maintenant avec Raoul Ehren et bientôt l'arrivée de l'Australien Tim White (le futur T2 qui pendra ses fonctions début janvier, ndlr), nous mettons à disposition de l'équipe dames d'excellents entraîneurs. Il est nécessaire que les joueuses elles-mêmes fassent leur introspection. Elles manquent de régularité dans leurs résultats. La rage de se battre sur le terrain, comme le font si bien leurs homologues masculins, leur fait aussi parfois défaut. Elles ont le potentiel pour rivaliser avec les meilleures nations et se hisser dans le top 6 à 8 mondial. A elles de le prouver!", selon Pilet. Celui-ci a également confirmé la tenue de deux stages durant la période hivernale pour les Panthers dont les premiers rendez-vous officiels n'auront lieu qu'au mois de mai avec la reprise en Pro League. "Le premier à la mi-décembre en Espagne et un autre en janvier en Afrique du Sud. En pratique, Raoul Ehren poursuivra toutefois son engagement comme T1 du club néerlandais de Den Bosch jusqu'au terme de cette saison. Avec Tim White, ils formeront donc un binôme jusqu'à l'Euro et pourront être assistés de temps à autre par Michel Cosma, l'actuel analyste vidéo qui est également un très bon coach de terrain, notamment avec les dames du Dragons." (Belga)