La question reste en suspens entre jouer pour la gagne à tout prix contre l'Espagne mardi (21h00) ou garder en tête le match de barrage du lendemain, mercredi, sachant que la première place du groupe offre un billet direct pour les quarts de finale, mais pas les deux places suivantes. Julie Allemand, la meneuse des Belgian Cats, répond sans doute de la façon la plus juste. "Ce sera un match de très haut niveau de toute façon et dans ce genre de match, comme contre le Japon, on va encore grandir et on va encore beaucoup apprendre. Et ça d'office, c'est très bien dans l'optique du barrage qui reste la priorité. Le match contre Porto-Rico était facile, mais c'était bien pour rentrer dans le tournoi et prendre confiance. Petit à petit maintenant on grandit et il faut bien utiliser ce match contre l'Espagne". Les trois premières places restent encore possible pour la Belgique. La première en cas de victoire de plus de 8 points contre les Espagnoles. La 2e avec un succès de moins de 8 points et la 3e en cas de défaite. Toujours en supposant que le Japon batte Porto Rico dans l'autre match de la poule mardi (12h00). "Si on peut gagner, on ne va pas laisser passer l'occasion bien sûr, mais on va voir comment se déroule le match", reprend la jeune meneuse liégeoise, 22 ans, auteur d'un gros match contre le Japon (13 pts, 7 assists) dimanche. "Tout peut arriver. Maintenant, c'est au coach à organiser ça et nous dire comment il voit les choses. A mon sens, ce n'est peut-être pas la meilleure solution de se donner à fond et au final de gagner, mais peut-être "que" de six points. On ne serait quand même pas premier et on devrait jouer le lendemain en barrage contre la Chine ou le Sénégal qui doivent encore jouer l'un contre l'autre. Il faut penser qu'il faudra tout donner lors du match de barrage, parce que c'est là que ce sera le plus important. C'est notre objectif depuis le début pour être dans le top 8." (Belga)

La question reste en suspens entre jouer pour la gagne à tout prix contre l'Espagne mardi (21h00) ou garder en tête le match de barrage du lendemain, mercredi, sachant que la première place du groupe offre un billet direct pour les quarts de finale, mais pas les deux places suivantes. Julie Allemand, la meneuse des Belgian Cats, répond sans doute de la façon la plus juste. "Ce sera un match de très haut niveau de toute façon et dans ce genre de match, comme contre le Japon, on va encore grandir et on va encore beaucoup apprendre. Et ça d'office, c'est très bien dans l'optique du barrage qui reste la priorité. Le match contre Porto-Rico était facile, mais c'était bien pour rentrer dans le tournoi et prendre confiance. Petit à petit maintenant on grandit et il faut bien utiliser ce match contre l'Espagne". Les trois premières places restent encore possible pour la Belgique. La première en cas de victoire de plus de 8 points contre les Espagnoles. La 2e avec un succès de moins de 8 points et la 3e en cas de défaite. Toujours en supposant que le Japon batte Porto Rico dans l'autre match de la poule mardi (12h00). "Si on peut gagner, on ne va pas laisser passer l'occasion bien sûr, mais on va voir comment se déroule le match", reprend la jeune meneuse liégeoise, 22 ans, auteur d'un gros match contre le Japon (13 pts, 7 assists) dimanche. "Tout peut arriver. Maintenant, c'est au coach à organiser ça et nous dire comment il voit les choses. A mon sens, ce n'est peut-être pas la meilleure solution de se donner à fond et au final de gagner, mais peut-être "que" de six points. On ne serait quand même pas premier et on devrait jouer le lendemain en barrage contre la Chine ou le Sénégal qui doivent encore jouer l'un contre l'autre. Il faut penser qu'il faudra tout donner lors du match de barrage, parce que c'est là que ce sera le plus important. C'est notre objectif depuis le début pour être dans le top 8." (Belga)