Les saisons ATP et WTA sont arrêtées jusqu'au 13 juillet au moins en raison de la crise du coronavirus et de grosses questions persistent sur la suite de la saison. Wimbledon, qu'Angelique Kerber a remporté en 2018 (après ses succès à l'Open d'Australie et l'US Open en 2016), a été annulé et "même les experts ne peuvent encore prévoir quand une reprise serait envisageable", a ajouté l'Allemande, 32 ans, ancienne numéro 1 mondiale, qui se trouve pour l'instant dans son académie en Pologne, à Puszczykowo, où résident ses grands-parents pour lesquels elle se dit inquiète. La numéro 21 mondiale en profite cependant pour se remettre totalement de sa blessure à la cuisse qui l'avait contrainte de renoncer à Indian Wells début mars. Sa dernière rencontre remonte à fin janvier en 8es de finale de l'Open d'Australie. (Belga)

Les saisons ATP et WTA sont arrêtées jusqu'au 13 juillet au moins en raison de la crise du coronavirus et de grosses questions persistent sur la suite de la saison. Wimbledon, qu'Angelique Kerber a remporté en 2018 (après ses succès à l'Open d'Australie et l'US Open en 2016), a été annulé et "même les experts ne peuvent encore prévoir quand une reprise serait envisageable", a ajouté l'Allemande, 32 ans, ancienne numéro 1 mondiale, qui se trouve pour l'instant dans son académie en Pologne, à Puszczykowo, où résident ses grands-parents pour lesquels elle se dit inquiète. La numéro 21 mondiale en profite cependant pour se remettre totalement de sa blessure à la cuisse qui l'avait contrainte de renoncer à Indian Wells début mars. Sa dernière rencontre remonte à fin janvier en 8es de finale de l'Open d'Australie. (Belga)