1. Gohi Bi 'Zoro' Cyriac (Anderlecht): le grand retour de Zoro. Le superbe deuxième but de l'avant ivoirien a scellé le sort du Club Bruges en première mi-temps.

2. Youri Tielemans (Anderlecht): il a étalé son talent, par son joli but d'ouverture et quelques superbes passes en profondeur. Il a joué en vrai patron, bien soutenu par un brillant Kouyaté dans l'entrejeu.

3. Sven Kums (Zulte Waregem): la personnification du énième sursaut de Waregem. Homme de liaison entre la défense et l'attaque, il évolue à un niveau élevé depuis des semaines.

4. Dennis Praet (Anderlecht): avec Tielemans, il a montré qu'Anderlecht pouvait compter sur ses espoirs en cette fin de championnat. Très actif, il a aussi joué avec la frivolité nécessaire.

5. Andy Najar (Anderlecht): du flanc droit, il ne ménage pas ses forces. Il possède un énorme rayon d'action et est une menace constante.

1. Gohi Bi 'Zoro' Cyriac (Anderlecht): le grand retour de Zoro. Le superbe deuxième but de l'avant ivoirien a scellé le sort du Club Bruges en première mi-temps. 2. Youri Tielemans (Anderlecht): il a étalé son talent, par son joli but d'ouverture et quelques superbes passes en profondeur. Il a joué en vrai patron, bien soutenu par un brillant Kouyaté dans l'entrejeu. 3. Sven Kums (Zulte Waregem): la personnification du énième sursaut de Waregem. Homme de liaison entre la défense et l'attaque, il évolue à un niveau élevé depuis des semaines. 4. Dennis Praet (Anderlecht): avec Tielemans, il a montré qu'Anderlecht pouvait compter sur ses espoirs en cette fin de championnat. Très actif, il a aussi joué avec la frivolité nécessaire. 5. Andy Najar (Anderlecht): du flanc droit, il ne ménage pas ses forces. Il possède un énorme rayon d'action et est une menace constante.