1. Hamdi Harbaoui (Lokeren): Le point d'ancrage du système offensif de Lokeren, capable de créer de l'espace pour les joueurs de flanc, le Tunisien a inscrit son 20e but de la saison.

2. Thomas Buffel (Racing Genk): Travailleur et toujours disponible, il n'hésite pas à prendre ses responsabilités. Et un magnifique but pour couronner le tout.

3. Kanu (Standard): Après avoir été mis sur le côté, il réintègre le onze de base au bon moment dans ces play-offs. Roi du trafic aérien, même face à Tom De Sutter.

4. Onur Kaya (Lokeren): Depuis son arrivée en janvier, il n'avait pas encore su montrer l'étendue de son talent mais il a saisi sa chance des deux mains face à Zulte-Waregem. Il n'a quasiment perdu aucun ballon et a délivré un magnifique assist.

5. Björn Engels (Club Bruges): A su maîtriser les deux flèches offensives du Standard. Toujours calme, bon à l'anticipation et sûr dans les duels.

1. Hamdi Harbaoui (Lokeren): Le point d'ancrage du système offensif de Lokeren, capable de créer de l'espace pour les joueurs de flanc, le Tunisien a inscrit son 20e but de la saison. 2. Thomas Buffel (Racing Genk): Travailleur et toujours disponible, il n'hésite pas à prendre ses responsabilités. Et un magnifique but pour couronner le tout. 3. Kanu (Standard): Après avoir été mis sur le côté, il réintègre le onze de base au bon moment dans ces play-offs. Roi du trafic aérien, même face à Tom De Sutter. 4. Onur Kaya (Lokeren): Depuis son arrivée en janvier, il n'avait pas encore su montrer l'étendue de son talent mais il a saisi sa chance des deux mains face à Zulte-Waregem. Il n'a quasiment perdu aucun ballon et a délivré un magnifique assist. 5. Björn Engels (Club Bruges): A su maîtriser les deux flèches offensives du Standard. Toujours calme, bon à l'anticipation et sûr dans les duels.