Seule équipe à avoir gagné deux fois à l'extérieur, Gand entame cette 7e journée de play-offs 1 en qualité de leader face à Charleroi. Une belle occasion de prendre de l'avance sur ses deux plus proches poursuivants, Anderlecht et le Club Bruges, qui se rencontrent dimanche après-midi avant que le Standard et Courtrai ne clotûrent le week-end.

Gand - Charleroi

Meilleure attaque et meilleure défense des PO1, les Buffalos méritent sans conteste leur actuelle première place. Hein Vanhaezebrouck et les siens ne se sont inclinés qu'à une seule reprise depuis l'entame de la phase finale de notre compétition : à Charleroi lors de la deuxième journée. L'occasion de prendre leur revanche leur est donnée ce soir à la Ghelamco Arena et sur papier, les Gantois sont largement supérieurs : ils restent sur un excellent 6 points sur 6 contre Anderlecht et à Courtrai tandis que les Zèbres viennent de concéder deux défaites coup sur coup, à Bruges puis contre Anderlecht au Mambourg. La donne pourrait toutefois être différente sur le terrain. En effet, en trois confrontations cette saison, jamais Gand n'est venu à bout de Charleroi et les Buffalos sont privés de deux pions importants pour cause de suspension : Laurent Depoitre, qui sera remplacé par Nicklas Pedersen, et Benito Raman. Une bonne nouvelle pour Felice Mazzu qui devra toutefois également se passer de deux joueurs essentiels dans l'axe de son équipe : blessé au dos, Sébastien Dewaest est contraint de faire l'impasse et devrait être suppléé par Steeven Willems tandis que Damien Marcq est suspendu.

Anderlecht - Club Bruges

Victoire obligatoire pour les Mauves. A quatre journées du terme de la compétition, Anderlecht compte encore 4 points de retard sur le leader gantois et trois sur son adversaire du jour. Avec trois matches à domicile sur les quatre restants, le Sporting semble avoir le calendrier le plus favorable des trois derniers candidats au titre mais une défaite ce dimanche signifierait probablement la fin des espoirs bruxellois. Si les Mauves se présenteront dimanche avec leur nouvelle tenue et un Youri Tielemans qui a prolongé son contrat de cinq ans, ils devront se passer de Silvio Proto, suspendu suite à la décision de la Review Commission. Il sera remplacé par Davy Roef. Côté brugeois, Michel Preud'homme enregistre un retour important : Thomas Meunier est remis de sa blessure aux abdominaux et devrait être en mesure de tenir sa place. Les deux équipes se sont déjà affrontées quatre fois cette saison : deux nuls en phase classique et deux victoires pour Bruges, en PO1 et en finale de la Coupe de Belgique.

Standard - Courtrai

A égalité à la quatrième place avec 33 points, le Standard et Courtrai clotûreront cett septième journée de PO1 dimanche à 18h. Si la saison des Courtraisiens est d'ores et déjà réussie, le Standard ne peut pas en dire autant. Battus à quatre reprises en six rencontres, les Liégeois ont bien réagi le week-end dernier en s'imposant à Sclessin face au Club Bruges et espèrent bien poursuivre sur leur lancée face aux hommes d'Yves Vanderhaeghe qui les ont battus (3-1) fin avril. Placé sur un siège éjectable, José Riga aura à coeur de terminer la saison en beauté : son avenir à Sclessin en dépend.

Par Jules Monnier

Seule équipe à avoir gagné deux fois à l'extérieur, Gand entame cette 7e journée de play-offs 1 en qualité de leader face à Charleroi. Une belle occasion de prendre de l'avance sur ses deux plus proches poursuivants, Anderlecht et le Club Bruges, qui se rencontrent dimanche après-midi avant que le Standard et Courtrai ne clotûrent le week-end.Gand - CharleroiMeilleure attaque et meilleure défense des PO1, les Buffalos méritent sans conteste leur actuelle première place. Hein Vanhaezebrouck et les siens ne se sont inclinés qu'à une seule reprise depuis l'entame de la phase finale de notre compétition : à Charleroi lors de la deuxième journée. L'occasion de prendre leur revanche leur est donnée ce soir à la Ghelamco Arena et sur papier, les Gantois sont largement supérieurs : ils restent sur un excellent 6 points sur 6 contre Anderlecht et à Courtrai tandis que les Zèbres viennent de concéder deux défaites coup sur coup, à Bruges puis contre Anderlecht au Mambourg. La donne pourrait toutefois être différente sur le terrain. En effet, en trois confrontations cette saison, jamais Gand n'est venu à bout de Charleroi et les Buffalos sont privés de deux pions importants pour cause de suspension : Laurent Depoitre, qui sera remplacé par Nicklas Pedersen, et Benito Raman. Une bonne nouvelle pour Felice Mazzu qui devra toutefois également se passer de deux joueurs essentiels dans l'axe de son équipe : blessé au dos, Sébastien Dewaest est contraint de faire l'impasse et devrait être suppléé par Steeven Willems tandis que Damien Marcq est suspendu.Anderlecht - Club BrugesVictoire obligatoire pour les Mauves. A quatre journées du terme de la compétition, Anderlecht compte encore 4 points de retard sur le leader gantois et trois sur son adversaire du jour. Avec trois matches à domicile sur les quatre restants, le Sporting semble avoir le calendrier le plus favorable des trois derniers candidats au titre mais une défaite ce dimanche signifierait probablement la fin des espoirs bruxellois. Si les Mauves se présenteront dimanche avec leur nouvelle tenue et un Youri Tielemans qui a prolongé son contrat de cinq ans, ils devront se passer de Silvio Proto, suspendu suite à la décision de la Review Commission. Il sera remplacé par Davy Roef. Côté brugeois, Michel Preud'homme enregistre un retour important : Thomas Meunier est remis de sa blessure aux abdominaux et devrait être en mesure de tenir sa place. Les deux équipes se sont déjà affrontées quatre fois cette saison : deux nuls en phase classique et deux victoires pour Bruges, en PO1 et en finale de la Coupe de Belgique.Standard - CourtraiA égalité à la quatrième place avec 33 points, le Standard et Courtrai clotûreront cett septième journée de PO1 dimanche à 18h. Si la saison des Courtraisiens est d'ores et déjà réussie, le Standard ne peut pas en dire autant. Battus à quatre reprises en six rencontres, les Liégeois ont bien réagi le week-end dernier en s'imposant à Sclessin face au Club Bruges et espèrent bien poursuivre sur leur lancée face aux hommes d'Yves Vanderhaeghe qui les ont battus (3-1) fin avril. Placé sur un siège éjectable, José Riga aura à coeur de terminer la saison en beauté : son avenir à Sclessin en dépend.Par Jules Monnier