"Le nombre d'infections au Covid au sein de la KAS Eupen a nettement diminué. La série actuelle de tests PCR, effectuée ce mercredi 19 janvier, n'a révélé plus que 4 résultats positifs pour le groupe des joueurs et le staff", a écrit Eupen dans un communiqué. La semaine dernière, les Pandas avaient été fortement touchés par le coronavirus avec 16 cas positifs, dont 14 joueurs. Cependant, la Pro League avait refusé le report de la rencontre face au Cercle de Bruges, où Eupen s'est incliné 0-2. Selon le protocole Covid de la Pro League, un club peut demander le report d'un match si au moins sept joueurs, qui ont au moins 30% de temps de jeu, ou si deux gardiens du noyau A sont testés positifs, ce qui n'était pas le cas des Eupenois. Eupen se rend à Courtrai samedi à 16h15 pour la 23 journée de Jupiler Pro League. (Belga)

"Le nombre d'infections au Covid au sein de la KAS Eupen a nettement diminué. La série actuelle de tests PCR, effectuée ce mercredi 19 janvier, n'a révélé plus que 4 résultats positifs pour le groupe des joueurs et le staff", a écrit Eupen dans un communiqué. La semaine dernière, les Pandas avaient été fortement touchés par le coronavirus avec 16 cas positifs, dont 14 joueurs. Cependant, la Pro League avait refusé le report de la rencontre face au Cercle de Bruges, où Eupen s'est incliné 0-2. Selon le protocole Covid de la Pro League, un club peut demander le report d'un match si au moins sept joueurs, qui ont au moins 30% de temps de jeu, ou si deux gardiens du noyau A sont testés positifs, ce qui n'était pas le cas des Eupenois. Eupen se rend à Courtrai samedi à 16h15 pour la 23 journée de Jupiler Pro League. (Belga)