Les Champions' playoffs, qui regroupent les quatre premières équipes à l'issue des 34 journées de la phase classique du championnat de Belgique de football, débuteront le dimanche 24 avril par le match entre le Club de Bruges, double tenant du titre, et l'Antwerp (13h30). En soirée (18h30), l'Union Saint-Gilloise, surprenante première malgré son statut de promue, accueillera le Sporting d'Anderlecht au stade Marien dans un derby bruxellois d'ores et déjà très attendu.

D'ici le début de la phase finale du championnat, les instances de l'Union belge de football vont sans aucun doute avoir du travail après l'arrêt définitif du match entre l'Union et le Beerschot, dimanche, en raison d'incidents provoqués par les fans anversois à moins de dix minutes de l'issue du match alors que le score était de 0-0. Si l'Union l'emporte sur tapis vert, elle débutera avec un matelas de trois points sur le Club de Bruges. Qu'importe l'issue de la procédure, la compétition s'annonce serrée car l'écart maximal entre l'Union et l'Antwerp, 4e, sera de 8 points.

La double confrontation entre la RUSG et le Club de Bruges, le 8 mai au Stade Marien puis le 11 mai au Jan Breydel, vaudra le détour. La 6e et dernière journée, prévue le 22 mai à 18h30, avec un topper entre le Club de Bruges et Anderlecht ainsi qu'un duel entre l'Union Saint-Gilloise et l'Antwerp, pourrait s'avérer décisive. Le champion sera qualifié pour la phase de poules de la Ligue des Champions alors que son dauphin jouera le 3e tour de la C1. Le troisième décrochera son ticket pour le dernier tour qualificatif de la Conference League. Le quatrième défiera le vainqueur des Europe playoffs dans le barrage pour le dernier ticket européen, qui donne accès au 2e tour préliminaire de la Conference League, sous réserve du résultat de la finale de la Coupe de Belgique entre La Gantoise et Anderlecht lundi prochain. En raison des exigences des autorités locales, le calendrier des playoffs n'a pas pu être tiré au sort. Le manager du calendrier de l'Union belge a été contraint de composer avec de nombreuses obligations.

Concernant le barrage pour le maintien/l'accession en D1A, le RWDM, dauphin de Westerlo dans l'antichambre, accueillera Seraing, 17e et avant-dernier de la phase classique de l'élite du football belge, le 23 avril sur le coup de 18h30. Le retour est prévu sur la pelouse du stade du Pairay le samedi 30 avril (20h45). Westerlo, champion avec autorité, retrouvera la D1A après cinq saisons au 2e échelon. Le Beerschot, après deux saisons dans la plus haute division, fera le chemin inverse.

null, iStock
null © iStock

Le programme des Play-offs pour l'Europe

Les Europe playoffs, disputés entre les équipes classées aux places 5 à 8 à l'issue de la phase classique du championnat de Belgique de football, débuteront le samedi 23 avril (20h45) par le déplacement du Sporting de Charleroi à Malines. La Gantoise recevra Genk sur sa pelouse le lendemain (20h45).

Le club gantois entamera la compétition en tête avec 31 points, devant Charleroi (27), Malines (26) et Genk (26), qui a bénéficié d'un arrondi à l'unité supérieure. En cas d'égalité au terme des six journées, Genk sera donc battu. Le vainqueur de ces Europe playoffs, qui se termineront le 21 mai avec La Gantoise/Charleroi et Malines/Genk, doit théoriquement rencontrer le 4e des Champions' playoffs avec pour enjeu l'ultime ticket européen, celui qui donne accès au 2e tour préliminaire de l'Europa Conference League. Mais l'issue de la finale de la Coupe de Belgique, prévue le lundi 18 avril entre La Gantoise et Anderlecht, pourrait venir tout modifier.

Par exemple, si Anderlecht l'emporte et termine 1er ou deuxième des Champions' playoffs, le barrage n'aura pas lieu. Et si La Gantoise soulève la Coupe et remporte les Europe playoffs, ce dernier match ne se jouera pas non plus.

Les Champions' playoffs, qui regroupent les quatre premières équipes à l'issue des 34 journées de la phase classique du championnat de Belgique de football, débuteront le dimanche 24 avril par le match entre le Club de Bruges, double tenant du titre, et l'Antwerp (13h30). En soirée (18h30), l'Union Saint-Gilloise, surprenante première malgré son statut de promue, accueillera le Sporting d'Anderlecht au stade Marien dans un derby bruxellois d'ores et déjà très attendu. D'ici le début de la phase finale du championnat, les instances de l'Union belge de football vont sans aucun doute avoir du travail après l'arrêt définitif du match entre l'Union et le Beerschot, dimanche, en raison d'incidents provoqués par les fans anversois à moins de dix minutes de l'issue du match alors que le score était de 0-0. Si l'Union l'emporte sur tapis vert, elle débutera avec un matelas de trois points sur le Club de Bruges. Qu'importe l'issue de la procédure, la compétition s'annonce serrée car l'écart maximal entre l'Union et l'Antwerp, 4e, sera de 8 points. La double confrontation entre la RUSG et le Club de Bruges, le 8 mai au Stade Marien puis le 11 mai au Jan Breydel, vaudra le détour. La 6e et dernière journée, prévue le 22 mai à 18h30, avec un topper entre le Club de Bruges et Anderlecht ainsi qu'un duel entre l'Union Saint-Gilloise et l'Antwerp, pourrait s'avérer décisive. Le champion sera qualifié pour la phase de poules de la Ligue des Champions alors que son dauphin jouera le 3e tour de la C1. Le troisième décrochera son ticket pour le dernier tour qualificatif de la Conference League. Le quatrième défiera le vainqueur des Europe playoffs dans le barrage pour le dernier ticket européen, qui donne accès au 2e tour préliminaire de la Conference League, sous réserve du résultat de la finale de la Coupe de Belgique entre La Gantoise et Anderlecht lundi prochain. En raison des exigences des autorités locales, le calendrier des playoffs n'a pas pu être tiré au sort. Le manager du calendrier de l'Union belge a été contraint de composer avec de nombreuses obligations. Concernant le barrage pour le maintien/l'accession en D1A, le RWDM, dauphin de Westerlo dans l'antichambre, accueillera Seraing, 17e et avant-dernier de la phase classique de l'élite du football belge, le 23 avril sur le coup de 18h30. Le retour est prévu sur la pelouse du stade du Pairay le samedi 30 avril (20h45). Westerlo, champion avec autorité, retrouvera la D1A après cinq saisons au 2e échelon. Le Beerschot, après deux saisons dans la plus haute division, fera le chemin inverse. Les Europe playoffs, disputés entre les équipes classées aux places 5 à 8 à l'issue de la phase classique du championnat de Belgique de football, débuteront le samedi 23 avril (20h45) par le déplacement du Sporting de Charleroi à Malines. La Gantoise recevra Genk sur sa pelouse le lendemain (20h45). Le club gantois entamera la compétition en tête avec 31 points, devant Charleroi (27), Malines (26) et Genk (26), qui a bénéficié d'un arrondi à l'unité supérieure. En cas d'égalité au terme des six journées, Genk sera donc battu. Le vainqueur de ces Europe playoffs, qui se termineront le 21 mai avec La Gantoise/Charleroi et Malines/Genk, doit théoriquement rencontrer le 4e des Champions' playoffs avec pour enjeu l'ultime ticket européen, celui qui donne accès au 2e tour préliminaire de l'Europa Conference League. Mais l'issue de la finale de la Coupe de Belgique, prévue le lundi 18 avril entre La Gantoise et Anderlecht, pourrait venir tout modifier. Par exemple, si Anderlecht l'emporte et termine 1er ou deuxième des Champions' playoffs, le barrage n'aura pas lieu. Et si La Gantoise soulève la Coupe et remporte les Europe playoffs, ce dernier match ne se jouera pas non plus.