D'ores et déjà assurés de jouer en Euro Hockey League (EHL) masculine la saison prochaine, le Léopold et le Beerschot ont chacun terminé à la 3e place de leur groupe respectif au terme de la première phase de l'Audi Hockey League, où les quatre première équipes de deux poules se qualifiaient pour des quarts de finale. Cette nouvelle formule de championnat mise en place en septembre 2018 afin de limiter le nombre de rencontres fut dictée par la création de la Pro League, à laquelle participent les Red Lions et Panthers, qui ne permettait plus l'organisation d'un championnat classique. En quarts, courant du mois d'avril, alors que le récent champion d'Europe du Waterloo Ducks tombait devant le Dragons, tenant du titre, le Léopold se débarrassait lui de l'Orée et le Beerschot de La Gantoise pour accéder au dernier carré en compagnie de l'Herakles, tombeur du Racing. Dimanche dernier, les Ucclois de l'avenue Dupuich ont écarté en demies le Dragons d'un 5e sacre consécutif en battant les Anversois 2-1, après le 2-2 du match aller à Brasschaat. Les Ours de John Goldberg ont quant à eux pris le meilleur 4-2 sur l'Herakles, se plaçant pour leur première finale depuis l'instauration des play-offs à la suite de leur partage 3-3 à l'aller. S'il s'impose dimanche après les deux manches, le club anversois retrouvera un trophée qu'il n'avait plus soulever depuis 1944 et son 7e titre. Le Léopold, champion à 27 reprises, dont la dernière fois en 2005, possède un palmarès plus étoffé, mais reste aussi sur l'expérience d'une finale manquée en 2015 lorsqu'il s'était fait balayer 10-0 au total des deux manches par le Dragons. Les finales messieurs sont programmées samedi et dimanche à partir de 13h30, dans les installations de l'Herakles, à Lierre. Dès 11h00 les deux jours, les duels entre le Dragons et l'Herakles permettront de désigner l'équipe terminant 3e du championnat, à qui reviendra le troisième ticket pour la prochaine campagne d'EHL. Les deux journées se clôtureront à partir de 16h00 par les finales dames entre le Racing de Bruxelles et l'équipe anversoise de l'Antwerp. Le Racing, tout juste promu en Division Honneur en début de saison, tentera de décrocher le septième titre de son histoire, après six sacres obtenus avant 1949. L'Antwerp, battu l'an dernier en finale par le Waterloo Ducks et dont le dernier titre date de 2015, voudra lui accrocher une 19e couronne nationale. (Belga)