Une dernière journée. Encore dix matches. Au terme de plusieurs mois de compétitions, les derniers enseignements de la phase classique seront connus ce dimanche.

Déjà qualifiés pour les Champions play-offs

Solide leader depuis plusieurs mois, le Club Bruges est assuré de finir en tête de la phase classique, ce qui lui offre, au minimum, un ticket pour les tours préliminaires de l'Europa Conférence League. Derrière l'incontestable locomotive du championnat, l'Antwerp (deuxième) accueille Genk (troisième) au Bosuil, dans un match qui sent bon les play-offs 1. Déjà qualifiés pour le top 4, les deux équipes chercheront tout de même à accumuler la confiance et les points avant la dernière ligne droite.

En play-offs, oui. Mais lesquels ?

Il reste donc un dernier sésame pour le top 4 et il se jouera entre Anderlecht et Ostende. En grande forme, les Mauves sont en ballotage très favorable puisqu'ils possèdent trois points d'avance sur le KVO. Un point sur la pelouse de Saint-Trond, qui n'a plus rien à jouer, et le Sporting jouera le top 4. Si ce n'est pas le cas, le club bruxellois devra espérer que les hommes d'Alexander Blessin ne s'imposent pas face au Cercle Bruges, officiellement sauvé depuis lundi.

Six équipes pour trois places en play-offs 2

Derrière Anderlecht et Ostende, trois places sont à pourvoir pour ces play-offs 2 remaniés. Six équipes sont en piste : le Beerschot, le Standard, Zulte Waregem, La Gantoise, Malines et OHL. Deux rencontres vont d'ailleurs voir s'affronter des équipes concernées par cette lutte : Standard-Beerschot et Zulte-Gand.

Sixième, le Beerschot se déplace donc à Sclessin. Un nul suffit aux Anversois pour assurer leur place en PO2. Une défaite compliquerait grandement la tâche des Rats. Si un vainqueur émerge de la rencontre entre Zulte et Gand, les hommes de Will Still devront espérer que Malines (en déplacement à Courtrai) et OHL (qui accueille Waasland-Beveren) ne s'imposent pas. En cas de nul entre Zulte et Gand il "suffira" que Malines ou OHL ne gagne pas.

Holzhauser
Holzhauser

Derrière, le Standard sera qualifié en cas de victoire. Un nul suffit si Gand et Zulte ne parviennent pas à se départager et que Malines ou OHL ne gagne pas. Si le Standard ne gagne pas et qu'il y a un vainqueur entre le Essevee et les Buffalos, le club liégeois doit croiser les doigts pour que Malines et OHL ne prennent pas les trois points.

La donne est plus simple pour Zulte Waregem et Gand. Si une équipe émerge, elle sera qualifiée pour les play-offs 2 alors que le perdant aura fini sa saison. En cas de match nul, Zulte doit espérer que Malines et OHL ne sortent pas victorieux de leurs rencontres alors que Gand doit croiser les doigts pour que le Standard perde et que Malines et OHL ne gagnent pas.

En position plus difficile, OHL et Malines n'ont pas le choix et doivent s'imposer. Une victoire ne suffira même pas forcément. S'il l'une de ces deux équipes gagne, mais pas l'autre, sa place pour les PO2 est assurée. Si les deux s'imposent, tout se jouera sur des détails. Avec autant de points et de victoires, la différence de buts pourrait déterminer l'heureux détenteur du dernier ticket. Avec une différence de buts légèrement meilleure, Malines (-3) part avec une très légère avance sur OHL (-4), même si les Louvanistes ont une meilleure attaque (53) que les Sang et Or (cinquante). Ce dernier critère sera utilisé si la différence de buts est la même pour les deux clubs dimanche soir.

Waasland-Beveren condamné à l'exploit rester en D1A

Cinq équipes n'ont absolument plus rien à jouer : Charleroi, Eupen, Courtrai, Saint-Trond et le Cercle Bruges. Les deux dernières places du classement seront donc disputées entre Mouscron et Waasland-Beveren. La situation est limpide. Si Mouscron ne perd pas à Bruges ou si Waasland ne s'impose pas à Louvain, les Hurlus disputeront le barrage pour rester en D1A face à Seraing. S'ils s'inclinent sur la pelouse du leader et que les Waaslandiens créent la surprise à OHL, ils basculeront en D1B et c'est le club flandrien qui jouera son avenir face à Seraing.

Avant la dernière joute de la phase classique, dix clubs sont donc toujours en lice pour atteindre leurs objectifs ou sauver leur saison. Tout se jouera ce dimanche sur le coup de 18 heures. De la tension et des renversements à chaque instant sont à prévoir.

Par Raphaël Deby

Une dernière journée. Encore dix matches. Au terme de plusieurs mois de compétitions, les derniers enseignements de la phase classique seront connus ce dimanche. Solide leader depuis plusieurs mois, le Club Bruges est assuré de finir en tête de la phase classique, ce qui lui offre, au minimum, un ticket pour les tours préliminaires de l'Europa Conférence League. Derrière l'incontestable locomotive du championnat, l'Antwerp (deuxième) accueille Genk (troisième) au Bosuil, dans un match qui sent bon les play-offs 1. Déjà qualifiés pour le top 4, les deux équipes chercheront tout de même à accumuler la confiance et les points avant la dernière ligne droite.Il reste donc un dernier sésame pour le top 4 et il se jouera entre Anderlecht et Ostende. En grande forme, les Mauves sont en ballotage très favorable puisqu'ils possèdent trois points d'avance sur le KVO. Un point sur la pelouse de Saint-Trond, qui n'a plus rien à jouer, et le Sporting jouera le top 4. Si ce n'est pas le cas, le club bruxellois devra espérer que les hommes d'Alexander Blessin ne s'imposent pas face au Cercle Bruges, officiellement sauvé depuis lundi.Derrière Anderlecht et Ostende, trois places sont à pourvoir pour ces play-offs 2 remaniés. Six équipes sont en piste : le Beerschot, le Standard, Zulte Waregem, La Gantoise, Malines et OHL. Deux rencontres vont d'ailleurs voir s'affronter des équipes concernées par cette lutte : Standard-Beerschot et Zulte-Gand.Sixième, le Beerschot se déplace donc à Sclessin. Un nul suffit aux Anversois pour assurer leur place en PO2. Une défaite compliquerait grandement la tâche des Rats. Si un vainqueur émerge de la rencontre entre Zulte et Gand, les hommes de Will Still devront espérer que Malines (en déplacement à Courtrai) et OHL (qui accueille Waasland-Beveren) ne s'imposent pas. En cas de nul entre Zulte et Gand il "suffira" que Malines ou OHL ne gagne pas.Derrière, le Standard sera qualifié en cas de victoire. Un nul suffit si Gand et Zulte ne parviennent pas à se départager et que Malines ou OHL ne gagne pas. Si le Standard ne gagne pas et qu'il y a un vainqueur entre le Essevee et les Buffalos, le club liégeois doit croiser les doigts pour que Malines et OHL ne prennent pas les trois points.La donne est plus simple pour Zulte Waregem et Gand. Si une équipe émerge, elle sera qualifiée pour les play-offs 2 alors que le perdant aura fini sa saison. En cas de match nul, Zulte doit espérer que Malines et OHL ne sortent pas victorieux de leurs rencontres alors que Gand doit croiser les doigts pour que le Standard perde et que Malines et OHL ne gagnent pas.En position plus difficile, OHL et Malines n'ont pas le choix et doivent s'imposer. Une victoire ne suffira même pas forcément. S'il l'une de ces deux équipes gagne, mais pas l'autre, sa place pour les PO2 est assurée. Si les deux s'imposent, tout se jouera sur des détails. Avec autant de points et de victoires, la différence de buts pourrait déterminer l'heureux détenteur du dernier ticket. Avec une différence de buts légèrement meilleure, Malines (-3) part avec une très légère avance sur OHL (-4), même si les Louvanistes ont une meilleure attaque (53) que les Sang et Or (cinquante). Ce dernier critère sera utilisé si la différence de buts est la même pour les deux clubs dimanche soir.Cinq équipes n'ont absolument plus rien à jouer : Charleroi, Eupen, Courtrai, Saint-Trond et le Cercle Bruges. Les deux dernières places du classement seront donc disputées entre Mouscron et Waasland-Beveren. La situation est limpide. Si Mouscron ne perd pas à Bruges ou si Waasland ne s'impose pas à Louvain, les Hurlus disputeront le barrage pour rester en D1A face à Seraing. S'ils s'inclinent sur la pelouse du leader et que les Waaslandiens créent la surprise à OHL, ils basculeront en D1B et c'est le club flandrien qui jouera son avenir face à Seraing.Avant la dernière joute de la phase classique, dix clubs sont donc toujours en lice pour atteindre leurs objectifs ou sauver leur saison. Tout se jouera ce dimanche sur le coup de 18 heures. De la tension et des renversements à chaque instant sont à prévoir.Par Raphaël Deby