Vingt-deuxième des qualifications, Van Montagu, 20e mondial, était exempté de premier tour. Au deuxième tour, il a pris le dessus (138-128) sur le Brésilien Reinaldo Charao Ferreira, non classé. Il a ensuite vu son parcours s'arrêter au troisième tour contre l'Américain Matt Stutzman, 16e mondial, sur le score de 142 à 133. Il s'agissait de la première compétition pour Piotr Van Montagu depuis les Jeux Paralympiques de Tokyo fin de l'été dernier. Ruben Vanhollebeke, champion du monde en 2019 à Rosmalen aux Pays-Bas, tentera lui de défendre son titre dans la catégorie des athlètes porteurs d'une déficience visuelle. (Belga)

Vingt-deuxième des qualifications, Van Montagu, 20e mondial, était exempté de premier tour. Au deuxième tour, il a pris le dessus (138-128) sur le Brésilien Reinaldo Charao Ferreira, non classé. Il a ensuite vu son parcours s'arrêter au troisième tour contre l'Américain Matt Stutzman, 16e mondial, sur le score de 142 à 133. Il s'agissait de la première compétition pour Piotr Van Montagu depuis les Jeux Paralympiques de Tokyo fin de l'été dernier. Ruben Vanhollebeke, champion du monde en 2019 à Rosmalen aux Pays-Bas, tentera lui de défendre son titre dans la catégorie des athlètes porteurs d'une déficience visuelle. (Belga)