Agé de 37 ans, l'ancien champion olympique de Pékin et double champion du monde de 'full' Ironman a bouclé les distances de 1,9 km de natation, 90 km de vélo et 21,1 km de course à pied en 3h36:31, devançant deux autres grands champions du triple effort. Le Britannique Alistait Brownlee, sacré sur distance olympique à Rio, a en effet pris la 2e place, à 1:10 (3h37:42), et le quintuple champion du monde espagnol Javier Gomez Noya, tenant du titre, la 3e, à 1:55 (3h38:27). Heemeryck, qui avait déposé son vélo en même temps que ce trio de prestige, a couru son semi-marathon en compagnie de l'Américain Ben Kanute et de l'Australien Ben Appleton. Un moment 4e à 3 km du terme, le Belge n'a pu résister au finish de Kanute, 4e en 3h42:44, le Brabançon flamand décrochant toutefois un top 5 inédit pour lui. L'an dernier, pour sa première expériencee à ce niveau, le triathlète de l'équipe Domo Elektro s'était classé 10e à Chattanooga, aux Etats-Unis. Samedi, la Suissesse Daniela Ryf, 31 ans, avait conquis un 4e sacre sur ces Mondiaux de 70.3 en 4h01:12, après 2014, 2015 et 2017. La triple championne du monde de la distance complète Ironman (2015, 2016, 2017) avait devancé de près de 4 minutes la Britannique Lucy Charles (4h04:59), deuxième, décrampnnée dans la course à pied, et de plus de 6 minutes l'Allemande Anne Haug (4h07:22), troisième. (Belga)

Agé de 37 ans, l'ancien champion olympique de Pékin et double champion du monde de 'full' Ironman a bouclé les distances de 1,9 km de natation, 90 km de vélo et 21,1 km de course à pied en 3h36:31, devançant deux autres grands champions du triple effort. Le Britannique Alistait Brownlee, sacré sur distance olympique à Rio, a en effet pris la 2e place, à 1:10 (3h37:42), et le quintuple champion du monde espagnol Javier Gomez Noya, tenant du titre, la 3e, à 1:55 (3h38:27). Heemeryck, qui avait déposé son vélo en même temps que ce trio de prestige, a couru son semi-marathon en compagnie de l'Américain Ben Kanute et de l'Australien Ben Appleton. Un moment 4e à 3 km du terme, le Belge n'a pu résister au finish de Kanute, 4e en 3h42:44, le Brabançon flamand décrochant toutefois un top 5 inédit pour lui. L'an dernier, pour sa première expériencee à ce niveau, le triathlète de l'équipe Domo Elektro s'était classé 10e à Chattanooga, aux Etats-Unis. Samedi, la Suissesse Daniela Ryf, 31 ans, avait conquis un 4e sacre sur ces Mondiaux de 70.3 en 4h01:12, après 2014, 2015 et 2017. La triple championne du monde de la distance complète Ironman (2015, 2016, 2017) avait devancé de près de 4 minutes la Britannique Lucy Charles (4h04:59), deuxième, décrampnnée dans la course à pied, et de plus de 6 minutes l'Allemande Anne Haug (4h07:22), troisième. (Belga)