"Les faits ont été connus au lendemain d'une décision que nous avons prise pour adapter les textes afin de combler quelques lacunes constatées en lisant des décisions de jurisprudence", a précisé Pierre François. "La Ligue est un moteur de lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Nous avons arrêté un plan d'action l'année passée et il fait l'objet de rappels incessants au près des community manager de nos clubs. Nous avons voté ce lundi des demandes de modifications qui seront entérinées en janvier par la commission réglementaire de la fédération belge de football (URBSFA). Ce serait un tort de penser que nous ne luttons pas avec force et détermination contre ceci." Certains supporters brugeois ont pris le pli d'entonner "Al wie niet springt is een jood" ("qui ne saute pas est un juif") et "Mijn vader zat bij de commando's, mijn moeder bij de SS, en samen verbanden ze Joden, want joden die branden de best" ("mon père faisait partie d'un commando, ma mère était SS, et ensemble, ils ont brûlé des Juifs, car les Juifs brûlent le mieux") lors d'une rencontre face au Sporting d'Anderlecht le 26 août. (Belga)

"Les faits ont été connus au lendemain d'une décision que nous avons prise pour adapter les textes afin de combler quelques lacunes constatées en lisant des décisions de jurisprudence", a précisé Pierre François. "La Ligue est un moteur de lutte contre le racisme et l'antisémitisme. Nous avons arrêté un plan d'action l'année passée et il fait l'objet de rappels incessants au près des community manager de nos clubs. Nous avons voté ce lundi des demandes de modifications qui seront entérinées en janvier par la commission réglementaire de la fédération belge de football (URBSFA). Ce serait un tort de penser que nous ne luttons pas avec force et détermination contre ceci." Certains supporters brugeois ont pris le pli d'entonner "Al wie niet springt is een jood" ("qui ne saute pas est un juif") et "Mijn vader zat bij de commando's, mijn moeder bij de SS, en samen verbanden ze Joden, want joden die branden de best" ("mon père faisait partie d'un commando, ma mère était SS, et ensemble, ils ont brûlé des Juifs, car les Juifs brûlent le mieux") lors d'une rencontre face au Sporting d'Anderlecht le 26 août. (Belga)