Les personnes intéressées par le poste de secrétaire général de l'URBSFA pouvaient déposer leur candidature auprès de Hudson jusqu'à lundi. Le bureau de sélection cherchait lui-même des candidats et va en proposer cinq à la fédération. Un comité de sélection dirigé par François De Keersmaecker choisira l'heureux élu.

L'un d'eux est Alexander Janssen, le CEO néerlandais du TopSportsLab, une ancienne spin-off de la KUL qui développe des logiciels de prévention des blessures. Janssen, marié à une Française, a été propriétaire d'United Telecom et a travaillé pendant des années pour une multinationale énergétique américaine. " Un véritable citoyen du monde ", d'après un intime.

Il y a pourtant de fortes chances pour que le comité opte pour quelqu'un issu de notre milieu, soit Pierre François (ex-Standard). François a été repêché par la Pro League l'année dernière et placé au poste jusqu'alors inexistant d'administrateur-délégué. Si François devenait secrétaire général, la mainmise de la Pro League sur la fédé serait complète, après la création d'un siège spécial au conseil d'administration pour Bart Verhaeghe (Club Bruges).

Par Jan Hauspie

Les personnes intéressées par le poste de secrétaire général de l'URBSFA pouvaient déposer leur candidature auprès de Hudson jusqu'à lundi. Le bureau de sélection cherchait lui-même des candidats et va en proposer cinq à la fédération. Un comité de sélection dirigé par François De Keersmaecker choisira l'heureux élu. L'un d'eux est Alexander Janssen, le CEO néerlandais du TopSportsLab, une ancienne spin-off de la KUL qui développe des logiciels de prévention des blessures. Janssen, marié à une Française, a été propriétaire d'United Telecom et a travaillé pendant des années pour une multinationale énergétique américaine. " Un véritable citoyen du monde ", d'après un intime.Il y a pourtant de fortes chances pour que le comité opte pour quelqu'un issu de notre milieu, soit Pierre François (ex-Standard). François a été repêché par la Pro League l'année dernière et placé au poste jusqu'alors inexistant d'administrateur-délégué. Si François devenait secrétaire général, la mainmise de la Pro League sur la fédé serait complète, après la création d'un siège spécial au conseil d'administration pour Bart Verhaeghe (Club Bruges). Par Jan Hauspie